Enseignement.be - Magazine PROF n°29

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°29

 


Dossier Ils ont décroché, ils ont repris pied

Parole d'expert - Ghislain Plunus :
Aider le jeune à verbaliser

Article publié le 01 / 03 / 2016.

Chercheur en sciences de l’éducation, Ghislain Plunus est l’un des sept facilitateurs chargés d’améliorer la collaboration entre l’enseignement et l’aide à la jeunesse. « Ce que j’observe, réagit-il, c’est que ces jeunes en difficulté ont manqué, à certains moments de leur parcours, d’une vraie relation suivie avec un adulte référent. Ils se sont construits à travers une image, une réflexion - parfois dure - qu’on leur a faite, et qu’ils ont intégrée. Les écoles se mettent de plus en plus au diapason de cette importance du dialogue à travers des espaces de parole. On y trouve aussi beaucoup d’enseignants possédant une capacité d’empathie. Mais les conditions de travail ne favorisent pas des rencontres individuelles. Et la formation initiale des enseignants en matière de communication pourrait être améliorée ».

« C’est là que des partenaires internes ou externes comme les CPMS (1), les éducateurs – malheureusement souvent accaparés par les problèmes administratifs -, les SAS (2), les services d’aide en milieu ouvert (AMO) (3) peuvent jouer pleinement leur rôle pour réconcilier le jeune avec les adultes et le monde scolaire. Ils peuvent être des référents qui aident le jeune à verbaliser, à aller au-delà du simple Je ne suis pas fait pour les études, par exemple. Le décret intersectoriel valorise la synergie entre les secteurs de l’Enseignement et de l’Aide à la jeunesse » (4).

(1) http://bit.ly/1HI5eX3
(2) http://bit.ly/1TOvV4y
(3) http://bit.ly/1palZoG
(4) Lire « Partenariats autour de l’élève : la donne change », dans PROF n° 24, http://enseignement.be/index.php?page=27203&id=23

 

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !