banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°17

 


Dossier T’ar ta gueule à la récré

Pour mesurer le bien-être

Article publié le 01 / 04 / 2013.

Le spectacle Victor et la machine du bien-être (1) veut prévenir les tensions en favorisant l’expression des jeunes enfants.

Une machine à voyager dans le temps ? Un vaisseau spatial ? Les hypothèses des enfants fusent devant cette étrange machine, enchevêtrement de fils, de tuyaux et de circuits d’où émerge, juchée sur un siège, un casque de coiffeur surmonté d’une lampe sphérique. Jusqu’à ce qu’apparaisse Victor, son inventeur, arborant un costume turquoise et des chaussettes jaunes et déclarant tout ce go : « c’est une machine du bien-être ».

Aussi étrange que son inventeur, la machine du bien-être invite les enfants à exprimer ce qu’ils ressentent.
Aussi étrange que son inventeur, la machine du bien-être invite les enfants à exprimer ce qu’ils ressentent.
© PROF/FWB

Conçu à la demande de l’ASBL École sans harcèlement, ce spectacle a pour but d’aider les enfants des classes maternelles et des deux premières années primaires à exprimer davantage leur ressenti. Ce spectacle clownesque enchaine des situations suscitant le bien-être (un gâteau appétissant, …), illustré par une lumière verte, ou le mal-être (une chute, une bagarre,…) déclenchant une lumière rouge. Les jeunes spectateurs sont invités ensuite à prolonger l’exercice en classe ou ailleurs avec une latte bicolore graduée devenue « leur » machine du bien-être.

Karine Infanti, institutrice en en 3e maternelle, à l’Athénée Magritte, à Châtelet, le précise : « Je vais utiliser en classe cet outil de communication pour aider les enfants à exprimer leur ressenti, en complément du jeu Le langage des émotions proposé par le Centre de planning familial de Charleroi. Pour éviter, notamment, qu’un enfant qui subit une situation se mue en agresseur et que si la situation se répète, il se voie catalogué comme violent ou agressif »

(1) Le spectacle peut être complété par un guide pédagogique et une marionnette. http://www.schoolzonderpesten.be/fr