banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°11

 


Dossier École et jeunes en danger

Des partenaires

Article publié le 01 / 09 / 2011.

Parmi d’autres partenaires (1), le Parquet est chargé de mener des investigations concernant les infractions et les situations contraires à la loi et de poursuivre éventuellement devant les tribunaux.

Le Tribunal de la jeunesse est compétent pour certaines matières civiles touchant au droit de la famille et des matières protectionnelles (mesures d’aide contrainte, de garde, de préservation, d’éducation).

Chaque arrondissement judiciaire compte un Service d’aide à la jeunesse et un Service de protection judiciaire. Le SAJ dispose de sections administrative, sociale (pour notamment évaluer le réseau social du jeune, son état de difficulté ou de danger), et de prévention générale. Il aide le jeune s’il est d’accord. Le SPJ met en œuvre des mesures d’aide contrainte ou exécute des mesures de protection, toutes décidées par le Tribunal de la jeunesse.

Les Services d’accrochage scolaire (SAS), externes aux écoles, proposent aux jeunes en décrochage scolaire ou exclus une aide sociale, éducative et pédagogique.

Les Services de médiation scolaire s’occupent de problèmes relationnels, de prévention de la violence et du décrochage scolaire.

Un Service d’aide en milieu ouvert (AMO) vise à faire évoluer positivement le jeune dans son environnement familial et social, grâce à une aide individuelle. Son action communautaire veut apporter une réponse globale à des problèmes d’ordre individuel. Son action collective offre aux jeunes la possibilité de concevoir et réaliser des projets.

Pour l’enseignement organisé par la Communauté française, la promotion de la santé à l’école est assurée par les personnels des CPMS concernés, tandis que pour l’enseignement subventionné, cette mission a été confiée aux services de Promotion de la santé à l’école.

(1) Lire à ce sujet notre complément bibliographique sur http://www.enseignement.be/prof