Enseignement.be - Magazine PROF n°38

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°38

 


Dossier Déclaration universelle des Droits de l'Homme : 70 ans

Un trente-et-unième article

Article publié le 06 / 06 / 2018.

« Tout le monde doit avoir accès aux lieux culturels : théâtres, salles de concert, musées et cinémas. Chacun devrait avoir la possibilité d’entrer facilement dans un magasin, un bowling, un bar ou un resto. Il faudrait que tous ces lieux et les moyens de s’y rendre soient aménagés raisonnablement ».

Ces élèves de 3e et 4e de l’École Intégrée ont composé des textes slamés, dont un 31e article de la Déclaration réclamant des facilités d’accès aux lieux de loisirs.
Ces élèves de 3e et 4e de l’École Intégrée ont composé des textes slamés, dont un 31e article de la Déclaration réclamant des facilités d’accès aux lieux de loisirs.
© PROF/FWB

Ce texte ne figure pas dans la Déclaration universelle. Et c’est normal : il a été rédigé par une classe de 3e-4e technique de qualification (options secrétariat tourisme et techniques sociales) de l’École Intégrée, à Woluwe-Saint-Lambert, qui accueille des jeunes souffrant de déficiences physiques. « Puisque nous ne retrouvions pas nos désirs et nos besoins dans les articles, nous en avons écrit un à notre image », précise Atim. Antonelle Palo, professeure de culture artistique, le précise : ce texte s’ajoute à d’autres créations « slamées » qu’ils ont écrites en s’inspirant des difficultés qu’ils rencontrent au quotidien, puis adaptées aux mélodies.

Les élèves de 5e et de 6e de l’option agents d’accompagnement, eux, ont composé un journal « slamé » après une recherche d’informations dénonçant une atteinte à la liberté d’expression, dont on peut lire des extraits dans cette page. « En leur laissant une marge de liberté, je leur ai donné des contraintes techniques, explique Martin Wastiaux, professeur de philosophie et citoyenneté. Je leur ai demandé de s’approprier l’article, en ajoutant leur point de vue personnel au factuel ».

Et si on slamait

À propos de l’attentat contre Charlie-Hebdo

À Paris, il y a un hebdo nommé Charlie
Comme le jeu quand nous étions petits
On devait le chercher
Mais ceux qui l’ont trouvé
Ont attenté à des vies

David

 

À propos de l’exécution de Marielle Franco,
militante pour les droits sociaux au Brésil

Liberté d’expression
Avec elle fais très attention
Tu risques de finir ta vie en prison
Si t’as le malheur de donner ton avis dans certains pays
Tu y risques ta vie et l’exécution

Alexandre

 

À propos de la tentative russe de bloquer la messagerie Telegram

Volontairement mis hors d’action
Pour la liberté c’est une régression
Elle en est là notre civilisation
Les mots sont devenus pollution

Delphin

 

À propos de l’assassinat de l’opposante russe Anna Politkovskaia

Anna P. a eu le tort de s’exprimer sur papier.
Son délit a été de s’être exprimée
Ce cadeau qui nous a été donné, le langage et sa vérité
Le fait de pouvoir s’exprimer chaque jour en totale liberté
Ce pays ne pourra pas en profiter simplement car ce droit est bafoué

Pauline