logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°8

 

Dossier De bonnes bases avant de choisir

Régent ou instituteur?

Article publié le 01 / 12 / 2010.

Un instituteur peut-il enseigner en 1 ou 2D ? Oui, et plusieurs écoles vont dans cette voie. Mais les conditions d’accès d’un instituteur au niveau secondaire varient selon le réseau d’enseignement. Dans l’officiel subventionné, il peut y enseigner avec un titre suffisant A, qui diffère très peu d’un titre requis, en ce qui concerne les conditions d’engagement et de nomination ; il y bénéficie du même barème qu’un régent (301).

Dans le libre subventionné, l’instituteur enseigne également dans ces classes avec un titre suffisant aux mêmes conditions qu’un régent. Dans le réseau organisé par la Communauté française, le titre requis pour les cours généraux en 1 et 2D est celui d’agrégé de l’enseignement secondaire inférieur. Un instituteur y enseigne donc avec le statut « article 20 ».

Une autre difficulté concerne les régents. Dans le réseau de la Communauté française, pour des raisons d’efficience pédagogique, il est conseillé aux directions de désigner un enseignant pour toutes les heures de français, histoire et géographie et un autre pour toutes les heures de mathématiques et de sciences en 1 et 2D. Cela signifie qu’un régent en français-morale, par exemple, sera considéré comme « article 20 » pour les heures de formation historique et géographique. Dans les autres réseaux, les régents chargés de ces cours disposent de titres requis ou suffisants.

C. M.