Enseignement.be - Magazine PROF n°5

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°5

 


Dossier Le Web en classe : 0/2 ou 2.0 ?

Or bleu et ciel azur… eau secours

Article publié le 01 / 03 / 2010.

Dans le cadre d’une formation Media-coach, une enseignante de l’Institut Saint-Luc de Saint-Gilles, Catherine Soudon, a créé avec vingt élèves de 6qualification un outil de critique de forums (1).

« Aujourd’hui, le média habille le jeune, déclare Catherine Soudon, il devient un outil d’identification sociale ». Convaincue d’inclure les TIC pour éviter l’exclusion, elle se forme chez Media-animation. « Sans produit clé sur porte mais avec une réflexion pour préparer une séquence en fonction de ma réalité scolaire ». Confrontée à la crédulité des élèves par rapport à Internet ou à l’attitude souvent diffamatoire et agressive de certains propos de forums, elle crée une séquence d’une dizaine d’heures en sciences humaines. À utiliser en ligne. Un prérequis ? Une personne-ressource installe la plateforme Claroline dans son école.

La phase de « décentration » amène les élèves à revoir leurs propres représentations, à l’aide d’un questionnaire. Sur la plateforme, elle organise un jeu de rôles. Chaque élève dispose de documents pour alimenter la réflexion et reçoit la carte d’identité d’un personnage qu’il joue, abrité sous un pseudonyme, au cours d’un faux forum portant sur un vrai débat : tourisme de masse et eau. Ensuite, le forum s’ouvre deux semaines, avec un élève modérateur. Ceux qui n’ont pas internet à la maison interviennent à partir du centre cybermedia. Troisième phase, l’évaluation : chacun essaie de trouver qui se cache derrière chaque pseudo ; puis, un débriefing collectif synthétise les résultats. Qui a été démasqué ? Comment ? Pourquoi ? Qu’ont ressenti les acteurs ? Qu’en retiennent-ils ? « Ce travail exige de la préparation, conclut l’enseignante. Mais il permet d’éduquer aux médias et de former aux compétences communiquer et synthétiser ».

(1) Une présentation de l’outil Or bleu et ciel azur… eau secours est disponible sur : http://bit.ly/cANW4c