Enseignement.be - Magazine PROF n°40

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°40

 


Article Participation rime
avec communication

« Au-delà du fantasme
d’une direction »

Article publié le 07 / 12 / 2018.

Les témoignages repris ici émanent d’un des deux pôles de coordination du plan de pilotage de l’Athénée royal de Nivelles.

• « La participation favorise l’adhésion, même si certains restent contre le plan de pilotage ».

• « Ce plan est une opportunité. C’est la première fois qu’on donne la parole aux profs pour analyser leur école. Ce serait encore mieux avec des moyens pour lancer certains projets ».

• « Mais comment les écoles en retard par rapport à toute une série de thématiques vont-elles faire pour le rattraper ? ».

• « D’un côté, le processus cadre, contrôle. Mais il nous amène à réfléchir et à mettre en place des actions, de façon autonome ».

• « Quelles sont les possibles conséquences si on n’atteint pas les objectifs du Contrat d'objectifs ? »

• « Je crains le passage à une logique de management issue du privé ».

• « Devant l’ensemble du personnel, nous présenterons le plan de pilotage comme un processus différent de la mise en œuvre du Pacte pour un Enseignement d’excellence ».

• « Quel sera l’impact du plan sur la charge de travail de l'enseignant ? »

• « Le plan de pilotage va au-delà du fantasme d’une direction. Cette démarche permet de mettre en avant certains problèmes urgents et en phase avec les réalités de terrain, grâce aux indicateurs et au miroir qualitatif ».