banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°11

 


Article De multiples « clés pour l’avenir »

34 créations d’options et 53 maintiens

Article publié le 01 / 09 / 2011.

Le rôle des dix Instances de pilotage de l’enseignement qualifiant (Ipieq) est notamment de proposer au Gouvernement des projets de maintien, de création ou de regroupements d’options, qui bénéficient alors d’incitants (1,74 million d’euros pour 2011-2012).

Mi-juillet, le Gouvernement a marqué son accord sur 53 maintiens d’options peu peuplées et liées à des métiers en pénurie, et sur 34 créations d’options liées à des métiers en pénurie. Au total 96 projets avaient été présentés, mais une dizaine d’entre eux n’étaient pas compatibles avec les critères établis par le décret balisant la mission des Ipieq (1).

Les secteurs les plus concernés sont l’industrie, bois-construction, agronomie et hôtellerie, ce qui concorde avec les métiers en pénurie, en tension ou en difficultés de recrutement.

D. C.

(1) http://www.gallilex.cfwb.be/document/pdf/34307_000.pdf