Enseignement.be - Magazine PROF n°34

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°34

 


Dossier Le passage en secondaire : rupture ou transition ?

Complément bibliographique

Article publié le 01 / 06 / 2017.

Voici quelques ressources complémentaires au dossier consacré à la transition primaire-secondaire, paru dans le magazine PROF de juin-juillet-aout 2017.

© PROF/FWB

I. Livres

  • CHURCHOD P., DOUDIN P.-A., LAFONTAINE L., Les transitions à l’école, Presses de l’Université du Québec, 2012.
     
  • COUSIN O, FELOUZIS G, Devenir collégien, Paris, ESF, 2002.
     
  • JEAN C., Guide pour soutenir une transition scolaire de qualité vers le se-condaire, Ministère de l’Education, du Loisir et du sport, 2012.
    http://bit.ly/2qwK3mh

II. Articles

  • BONNET F. « Pour une meilleure transition », dans Français 2000, déc.-janv. 2000/01.
     
  • CHRIST B., « La liaison CM2-6e. Étude des représentations des instituteurs et des professeurs », dans Revue française de pédagogie, n° 133, octobre-novembre-décembre 2000.
    http://bit.ly/2rsqf5z
     
  • FEYFANT A., «  Enseignement primaire : les élèves à risque (de décrochage) », dossier d’actualité dans Cahiers pédagogiques, n° 80, décembre 2012.
    http://bit.ly/2rTREiS
     
  • LAROQUE L., DE PERETTI I., « De l’école au college », dans Le français d’aujourd’hui, Paris, Armand Colin, 2015/2, n° 189.
     
  • LONTIE M., « La continuité pédagogique dans un parcours morcelé », UFAPEC, décembre 2014.
    http://bit.ly/2sw2f4s
    L'Union francophone des associations de parents de l'enseignement catholique souligne l'importance de la continuité pédagogique tout au long du parcours scolaire et, en particulier, durant le continuum pédagogique. Elle évoque notamment le projet Décolâge !.
     
  • « Quelques clés pour favoriser, le lien primaire-secondaire », La salle des pros, Facultés universitaires de Namur, juin 2008, n°3.
    http://bit.ly/2rPbQzZ
    Christian Host, professeur de mathématiques et conseiller pédagogique transversal, dans le diocèse de Tournai, identifie les difficultés lors de la transition primaire-secondaire, et propose quelques clés pour la favoriser : un investissement des directions du secondaire et du primaire, un travail en amont des représentations des uns et des autres, un objet de travail commun (savoir-lire, mémorisation et méthodes de travail, autonomie des élèves, lecture de consignes, liens Eveil- EDM/ Sciences…).

III. Études et recherches

La transition a fait l'objet de recherches en Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • CARETTE V, COCHE F, DUBLET A., VAN LINT S., Coordination et mise en œuvre de deux expériences pilotes dans des établissements scolaires de la Communauté française en vue de renforcer l’articulation entre l’enseignement primaire et l’enseignement secondaire, Université Libre de Bruxelles, Service des Sciences de l’Éducation, en collaboration avec le Service de l’Instruction publique de la Commune d’Ixelles, 2007.
    http://www.enseignement.be/download.php?do_id=2693
    Au départ de constats (augmentation du taux de redoublement entre la fin de l’école primaire et le début de l’école secondaire, baisse de la motivation,  baisse générale des résultats), l’équipe a conçu une recherche-action sur la transition primaire-secondaire. La recherche a porté sur les difficultés rencontrées par les élèves lors de cette transition.
    Pour le volet « action », les chercheurs ont réuni des instituteurs et des régents pour préparer et donner des séquences de cours en français, en mathématiques et en néerlandais. Ils ont ensuite analysé ensemble les pratiques didactiques et les évaluations. Ils voulaient vérifier des hypothèses personnelles : l’augmentation du taux de redoublement provient d’une différence du niveau d’exigence (entre instituteurs et régents), d’une différence entre les discours des enseignants et leurs pratiques. Ou elle est artificielle et camoufle une ou plusieurs variable(s) cachée(s) au niveau statistique.
    Les conclusions : aucune différence inter-ordre n’apparait : les différences entre enseignants sont interpersonnelles pour ce qui concerne les pratiques didactiques et les pratiques évaluatives.
     
  • BORN M., LAFONTAINE D. (resp), BERNARD S., GEORGES N., Prévenir le décrochage scolaire des jeunes lors de la transition primaire-secondaire, Université de Liège, Service d’étude du Développement Psychosocial, Service d’Analyse des Systèmes et des Pratiques d’Enseignement, rapport final, septembre 2008.
    http://www.enseignement.be/download.php?do_id=5170
    Pendant trois ans, ces chercheurs ont suivi deux groupes d’élèves de 14 écoles (25 classes, 333 élèves) de différents réseaux: un groupe ayant réussi en primaire puis en décrochage progressif, un autre groupe compose d’élèves qui réussissent dans le secondaire. L’objectif : étudier les facteurs de vulnérabilité d’enfants de 6e primaire lors du passage, en analysant des variables individuelles et de l’environnement (familial et scolaire).
    Ils se sont basés sur la littérature scientifique sur le décrochage et le profil des décrocheurs, ont effectué des mesures chez les élèves (résultats scolaires, comportement, engagement parental, motivation, représentations vis-à-vis de l’école), ont également rencontré les parents (engagement, avis sur le comportement et la motivation de l’enfant) et les enseignants (avis sur l’enfant, ses compétences, sur le fonctionnement de l’école). La recherche s'accompagne d'un outil de prévention (fiches d'activités) pour les équipes éducatives.

    Cette recherche est également décrite dans les articles suivants :
    - LAFONTAINE D., PONCELET D., « Un modèle en pistes causales pour appréhender la complexité du phénomène d’accrochage scolaire lors de la transition primaire-secondaire », dans Mesure et évaluation en éducation, 2011, Volume 34, Numéro 1, p. 55–95.
    http://bit.ly/2s5aUZ2
    - PONCELET D., « La transition primaire-secondaire : un cap pas toujours facile à franchir. Étude des perceptions des parents en ce qui concerne le milieu familial, l'ajustement scolaire de l'enfant et les facteurs de risque associés au décrochage durant la transition primaire-secondaire», dans Scientia Paedagogica Experimentalis, Gent, Rijksuniversiteit, janvier 2008.
    http://bit.ly/2sShZeI
  • CANIVET C., CUCHE C., JANS V., LECOCQ C., LOMBARD A.-F, Pourquoi certains élèves décrochent-ils au secondaire alors qu’ils ont bien réussi en primaire ? Comprendre le processus et les mécanismes de différentes formes de décrochage et construire des solutions avec les acteurs de terrain, UNamur, département Éducation et technologie, 2005.
    http://www.enseignement.be/download.php?do_id=3106&do_check
    Ces chercheuses ont aussi étudié le rôle joué par des facteurs individuels et de l’environnement (familial et scolaire) dans un tel contexte. Ils se sont basés sur des récits de vie de jeunes aux parcours sans souci en primaire et en risque de décrochage au secondaire, sur des entretiens avec les enseignants et des parents. Cela a mis en évidence des divergences de perception entre ces acteurs.
    Pour les chercheuses, le fossé entre le primaire et le secondaire, ainsi que le regard porté par l’enseignant sur l’élève, sont des éléments pouvant avoir une grande influence sur l’estime de soi de l’élève. Et de plaider notamment pour des approches pédagogiques actives et variées, impliquant davantage l’élève et lui permettant de vivre régulièrement des expériences de réussite.

Des chercheurs canadiens ont étudié, en particulier, l'impact du passage primaire-secondaire sur la motivation des élèves.

  • BOUFFARD T., BOILEAU L., VEZEAU C., « Students’ transition from elementary to high school and changes of the relationship between motivation and academic performance », dans European Journal of Psychology of Éducation, 2001.
    Les chercheurs ont rencontré des élèves en 6e primaire, puis en 1re secondaire. Les analyses montrent que peu importe leur niveau de rendement antérieur et leur sexe, tous les élèves présentent des modifications de leur sentiment d’auto-efficacité et des buts d’apprentissage qu’ils poursuivent suite à leur passage au secondaire. Cependant, aux deux temps de mesure, le sentiment d’auto-efficacité relatif à la matière est la variable qui contribue le plus aux variances observées.
     
  • CHOUINARD R., BOWEN F., FALLU J.-F., LEFRANCOIS P., POIRIER L., La transition au secondaire et l’incidence de mesures de soutien sur la motivation, l'adaptation psycho-sociale et les apprentissages des élèves, Université de Montréal, 2012.
    http://bit.ly/2qJHTEX
    Très fouillée, cette étude observe les fluctuations associées à la motivation à apprendre, à l’adaptation psychosociale et aux apprentissages en lecture et en mathématiques lors de la transition au secondaire, et ce, en prenant en considération le sexe et le statut socioéconomique des élèves. Elle vérifie si différents facteurs personnels à l’élève et à son environnement scolaire exercent une influence sur cette transition.
     
  • DENONCOURT I., BOUFFARD T., DUBOIS V., MC INTYRE M., « Relations entre les facteurs du profil motivationnel d’élèves de sixième année du primaire et leurs anticipations envers le secondaire », dans Revue des Sciences de l’éducation, 2004, p.71-89.
    http://bit.ly/2qJDbGX
    Cette étude examine les liens entre les anticipations des élèves de 6e primaire (793 élèves) à l’égard du secondaire et leur profil motivationnel. Elle montre que l’optimisme, la hâte d’aller au secondaire, les buts d’apprentissage et la conception de l’intelligence sont reliés aux anticipations positives. Les mêmes variables présentent aussi des liens avec les anticipations négatives, le sexe des élèves et leur sentiment d’efficacité.

IV. Deux analyses sur la transition primaire-secondaire
dans l'enseignement spécialisé

  • PIERARD A., Un passage vers l’ordinaire lors de la transition primaire-secondaire des élèves à besoins spécifiques : quel réalisme ?, analyse de l'Ufapec, juin 2015.
    http://bit.ly/2s5pjUV
    Selon l'Union francophone des associations de parents de l'enseignement catholique, il faut aider la transition et permettre un encadrement adapté. Elle recommande d'être attentif à l’école d’origine des élèves lors de la formation des groupes-classes, d'encourager les rencontres et échanges d'expériences entre acteurs des deux niveaux pour rendre le passage le moins déstructurant possible et permettre une meilleure attention aux particularités et besoins spécifiques de l’enfant. Elle recommande aussi de généraliser les séances d’information et les animations sur le passage afin de le dédramatiser.
     
  • PIERARD A. Transition primaire-secondaire dans l’enseignement spécialisé pour les élèves à besoins spécifiques: un frein ou une chance pour poursuivre leur projet de vie ?, analyse de l'Ufapec, avril 2015.
    http://bit.ly/2sD1ljM
    Centrée sur le parcours des élèves qui restent dans l’enseignement spécialisé, cette étude insiste notamment sur la nécessaire implication des écoles primaires et Centres PMS auprès des parents dans la recherche d’une école secondaire.

Comme Lou-Lina, les élèves de Wodecq rencontrés dans le cadre de notre dossier  notent qu’en 6e primaire, ils ont déjà plusieurs enseignants, se répartissant les cours spéciaux (gym, néerlandais…) mais aussi le français/calcul, l’histoire et les  sciences
Comme Lou-Lina, les élèves de Wodecq rencontrés dans le cadre de notre dossier notent qu’en 6e primaire, ils ont déjà plusieurs enseignants, se répartissant les cours spéciaux (gym, néerlandais…) mais aussi le français/calcul, l’histoire et les sciences
© Odile Clam

V. Des outils pour faciliter le passage primaire-secondaire
dans certaines matières

  • DARO Sabine, GERON Christine, GRAFTIAU Marie-Christine, HINDRYCKX Marie-Noëlle, STEGEN P. Articulation entre l’enseignement fondamental et l’enseignement secondaire. Sciences et mathématiques, ASBL Hypothèse, CREM, 2007. http://www.enseignement.be/index.php/index.php?page=26044&id_fiche=4996&dummy=24898
    Au terme d'expériences pilotes visant à renforcer l’articulation entre l’enseignement fondamental et l’enseignement secondaire, trois départements pédagogiques (Haute École Charlemagne, Haute École de la Ville de Liège et Haute École ISELL-Helmo), sous la coordination de l’ASBL Hypothèse, ont produit trois documents destinés aux instituteurs du dernier cycle de l’école primaire et aux professeurs de sciences et/ou mathématiques du premier degré de l’enseignement secondaire : L’enseignement des nombres rationnels, L'enseignement de la proportionnalité et Les activités scientifiques expérimentales.

    Cette recherche initiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles et ces do-cuments font l’objet d’un article :
    - « Les maths dans la transition primaire-secondaire », propos de Christine GERON et de Pierre STEGEN recueillis par BAUDRENGHIEN V., Changements pour l'Egalité, novembre 2010.
    http://bit.ly/2rViFlS
     
  • HAAS G., HENNIN A., Liaison primaire-secondaire en mathématiques, Le CAF, 2010.
    http://bit.ly/2rpYMj6
    Ce document donne les limites à ne pas dépasser dans le fondamental (dans les nombres, la géométrie, les fractions, les grandeurs et les problèmes) et sur lesquelles les professeurs du secondaire pourront se baser). Il propose ensuite un vocabulaire mathématique commun, une harmonisation des notations mathématiques et des symboles d’unités. Enfin, il propose des bonnes pratiques à appliquer avant de mettre en relation les différents points de matière des programmes de 6e primaire et de 1re secondaire avec la compétence à exercer ou à certifier.
     
  • SPRINGUEL F., Comment aider les élèves à effectuer l’abstraction du concept de fraction lors de la transition primaire-secondaire ?, TFE, Haute École Léonard de Vinci, École normale catholique du Brabant wallon, 2014-2015.
    http://tfe.encbw.be/2015/NS/SPRINGUEL_Fiona.pdf
    Cette étudiante a analysé les difficultés rencontrées par les élèves lors de la transition à la lumière des programmes et des manuels utilisés en 6e primaire et en 1re secondaire.
     
  • COCHEZ Coralie, Le projet Maclé, clé de voute de la transition primaire – secondaire en langue maternelle ?, Association belge des professeurs de français, 2012.
    http://www.abpf.be/?page_id=1863
    Maclé, module d’approfondissement des compétences en lecture et en écriture, aide les élèves à pallier leurs difficultés en lecture et en écriture. Ces deux compétences sont travaillées de façon intensive (mais ludique) durant un mois complet, généralement le premier mois de l’année. Une stagiaire de 3e Fr/Fle de la HELHa (site de Loverval) l'a testé avec des étudiants encadrés par des professeurs de l’école se-condaire Sainte-Anne, à Gosselies.