Enseignement.be - Magazine PROF n°30

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°30

 


Dossier La littérature belge en classe

Lire avec… fureur

Article publié le 01 / 06 / 2016.

Plus de 5000 enfants de 3 à 13 ans ont participé à La petite fureur, prolongeant la lecture de livres de chez nous par une création.

Christelle Cordonnier, institutrice à L’Autre École, à Bruxelles, a participé au concours La petite fureur (1). Après la lecture des livres sélectionnés pour leur catégorie d’âge, les enfants de 2e et 3maternelle ont découvert les auteurs et les univers graphiques des illustrateurs. Ensuite, ils ont voté pour l’album (d’un auteur ou illustrateur de Fédération Wallonie-Bruxelles) qui inspirerait leur propre création : Un tour de cochons, de Françoise Rogier.

L’auteure-illustratrice est venue en classe expliquer son travail aux enfants.
L’auteure-illustratrice est venue en classe expliquer son travail aux enfants.
© Christelle Cordonnier

Quelle histoire inventer ?

Place ensuite à la discussion : quelle histoire inventer ? Le suspense n’a pas duré : des souris iraient faire des blagues au chat rêvant de les croquer. « Nous avons construit ensemble le schéma narratif puis les enfants ont imaginé le texte par petits groupes, la classe validant et complétant ensuite», poursuit l’institutrice. Chaque élève a dessiné ses personnages puis, les détails individuels ont permis d’élaborer des modèles pour la création collective.

Un tour de souris a été présenté aux autres classes et à des élèves du secondaire. Cerise sur le gâteau : l’auteure est venue expliquer les étapes de réalisation du livre. « Chaque enfant a compris des choses à son niveau, explique Mme Cordonnier. Pour les plus jeunes, se rendre compte que la personne devant eux a écrit le livre était une découverte. D’autres ont observé que Françoise Rogier avait débuté par les illustrations tandis que nous avions commencé par l’histoire écrite ».

Des coups de cœur aux projets

À l’École communale de Presgaux, Anne Jeandrain, Madison Verdonc et Edith Brasseur, les institutrices des classes primaires, suivent une formation sur la lecture et l’écriture proposée par l’Institut supérieur de pédagogie de Namur. La petite fureur a pris place dans cette dynamique. « Depuis notre première participation en 2009, nous avons été sélectionnés chaque année, explique Mme Jeandrain. Tous les livres sont lus par/à tous les enfants, puis chacun choisit son coup de cœur et nous regroupons les enfants de différentes classes autour des livres choisis. En prenant soin de les laisser libres de construire leur projet, attentives à les accompagner, à les encourager, à vérifier l’orthographe… »

Ainsi, cette année, la Mère Méduse, de l’auteure-illustratrice Kitty Crowther, a vu sa famille s’élargir. Dans la foulée des dialogues familiaux vifs, tendres et drôles de Raoul : Attendez ! Je suis pressé !, de Michel Van Zeveren, les enfants ont dessiné d’autres saynètes inspirées par leur propre vécu. Pour d’autres livres, ils ont réalisé des dessins, imaginé des rebondissements, une autre fin, un chant…

« Au fil des années, nous mesurons la différence, poursuit Mme Jeandrain. Les enfants progressent en lecture, en écrit. Les élèves de primaires ont même pris l'habitude d'aller lire des livres aux petits de maternelles ».

(1) http://www.bit.ly/1TFAZ8p