banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°27

 


Dossier Mieux articuler enseignement, formation et emploi

Des profils bien construits et bien concertés

Article publié le 01 / 09 / 2015.

Le Service francophone des métiers et des qualifications (SFMQ) élabore des profils métiers et des profils de formation. Au centre de l’articulation emploi-formation-enseignement, c’est un lieu où professionnels et formateurs se parlent.

« Le principe est magnifique, mais comporte quelque difficultés, explique André Sommereyns, représentant le secteur Traxio (distribution et réparation de véhicules). Par exemple, ce n’est pas facile de faire passer nos messages vers les formateurs. Mais les échanges sur les profils amènent à parler d’un même langage ».

Par ailleurs, le SFMQ est invité à créer trente profils par an, contre quinze aujourd’hui. « Il faudra du personnel pour encadrer les travaux. Et ce n’est pas toujours facile de motiver les professionnels à se libérer », commente M. Sommereyns. « Pour qu’il y ait des profils, il faut des demandes. Cela exige des ressources, des experts, ajoute M. Derycke, directeur du service d’intermédiation au Forem. Certains secteurs en ont moins ».

M. Sommereyns : « Mieux vaut prendre son temps et créer des profils bien réalisés et bien concertés ».