Enseignement.be - Magazine PROF n°16

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°16

 


Dossier Esprit d'entreprendre es-tu là?

Aux couleurs des Rouches

Article publié le 01 / 12 / 2012.

Avec Ans’ Champion, entreprise d’entrainement pédagogique, des élèves de l’athénée royal, à Ans, participent à un vaste réseau virtuel.

Pas de production, pas d’argent ni de marchandises qui circulent dans les locaux de l’athénée. « Notre entreprise, fictive, se veut l’image identique d’une PME réelle, au sein d’une marché économique concurrentiel, lui aussi fictif », annonce Florence Vincent, professeure de bureautique. Elle est entrée dans l’aventure Ans’ Champion en 2009-2010, avec ses élèves de 7e professionnelle auxiliaires administratifs et d’accueil.

À l’image de sa « marraine », la boutique officielle du Standard de Liège, Ans’ Champion, une entreprise d’entrainement pédagogique (EEP) vend des articles de sport à l’effigie du club de football à des EEP du monde entier. On compte en effet un peu de 5 500 de ces entreprises virtuelles dans une quarantaine de pays. Dont 200 en Belgique, gérées par une centrale nationale (1).

« La création de l’entreprise débute par l’aménagement, réel, d’une classe-bureau destinée à la gestion, détaille Mme Vincent. Contrairement à une mini-entreprise, l’EEP continue à vivre, à se développer ou à péricliter, d’année en année. À chaque rentrée, le personnel se renouvèle : les élèves élaborent un CV, une lettre de motivation ; ils passent un entretien d’embauche pour les différents postes administratifs, comptables ou commerciaux disponibles. Cela fournit évidemment l’occasion de faire des liens entre les cours de bureautique, de français, de sciences économiques,…Les documents, les procédures, l’étude de marché, la gestion des stocks, la déclaration TVA, les services commerciaux,… sont similaires à ceux d’une entreprise réelle ».

Les avantages ? L’enseignante le précise : « L’EEP place les élèves en situation d’apprentissage au sein des cours. Elle intègre des apprentissages théoriques (rédaction de factures, notes d’envoi, bons de commande, gestion des comptes,…), technologiques (envoi de courriels, découverte du commerce électronique, utilisation d’un PC Banking, maitrise des appels téléphoniques,…) et sociaux (ponctualité et régularité, travail individuel et/ou en équipe, créativité et rigueur). Des stages en entreprise complètent cette formation ».

(1) https://cofep.be/fr/entreprisevirtuelle/