Enseignement.be - Magazine PROF n°9

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°9

 


Article Enseignants artistes en classe

Oser l’art à l’école

Article publié le 01 / 03 / 2011.

L’éducation artistique couvre 300 périodes au minimum dans la formation des futurs enseignants maternels, 150 pour les primaires. Les régents (à l’exception des futurs professeurs d’art) suivent en 3e année 30 heures d’initiation aux arts et à la culture (1). « En matière musicale, c’est insuffisant pour des étudiants qui, souvent, n’ont plus côtoyé le chant ou une autre forme de pratique depuis les primaires ou les maternelles », regrette Nedjelka Candina, maitre-assistante à la Haute école Francisco Ferrer.

Un combat perdu d’avance ? Également formateur pour l’Institut de la formation en cours de carrière, Vincent Van Sull nuance: « Entrer dans la musique par différentes portes (chant, mouvement, danse, rythme, écoute active,…) permet aux enseignants de comprendre l’intérêt de l’utiliser, même à petites doses, dans leur classe. Cela peut remettre en cause leur image face aux élèves, mais le bonheur vécu avec la classe est souvent au bout du chemin ».

(1) Pour plus d’infos sur l’éducation artistique durant la formation initiale : { https://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_02.php?ncda=26112&referant=l01}