Enseignement.be - Magazine PROF n°35

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°35

 


Dossier Rentrée 2017

Philosophie et citoyenneté :
dans le secondaire aussi

Article publié le 01 / 09 / 2017.

Après ceux du fondamental, ce sont les élèves de secondaire de l’enseignement officiel et libre non confessionnel qui étrennent cette année un cours de philosophie et citoyenneté.

Un cours pour certains élèves…

Depuis cette rentrée 2017-2018, un cours de philosophie et citoyenneté (PC) est organisé dans les écoles secondaires du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement, des réseaux d’enseignement officiel subventionné (communal et provincial), et dans les écoles du libre non confessionnel subventionné offrant le choix entre religion et morale.

Les élèves du secondaire officiel et d’une partie du libre non confessionnel suivent désormais une ou deux périodes de philosophie et citoyenneté.
Les élèves du secondaire officiel et d’une partie du libre non confessionnel suivent désormais une ou deux périodes de philosophie et citoyenneté.
© fotolia/Pictworks

… une matière transversale pour d’autres

Dans le libre confessionnel et le libre non confessionnel subventionné n’offrant pas le choix entre religion et morale, l’éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC) est travaillée de manière transversale, sur la base du référentiel commun d’EPC, dans des disciplines de la grille horaire ou dans des activités éducatives citoyennes solidaires et culturelles au sein ou à l'extérieur de l'école.

Dans l’enseignement libre catholique, trois programmes précisent, selon les degrés, les cours participant au développement des compétences de l’EPC (1).

Une ou deux périodes

Dans l’officiel et dans certaines écoles du libre non confessionnel subventionné, le cours de religion/morale ne couvre plus qu’une période. La période libérée accueille le cours de philosophie et citoyenneté. Mais les élèves majeurs et ceux dont les parents ont demandé au début juin la dispense du cours de religion/morale ont deux périodes de PC par semaine. L’encadrement pédagogique alternatif n’est donc plus organisé.

Qui donne ce cours ?

Les maitres de philosophie et citoyenneté doivent avoir un diplôme de bachelier (instituteur, régent…) pour le primaire et le secondaire inférieur, et un master pour enseigner au secondaire supérieur. Dans le secondaire supérieur spécialisé, le niveau bachelier suffit le plus souvent.

Ce sont généralement des professeurs de religion ou morale, volontaires. Contrairement à leurs collègues du primaire, ils peuvent enseigner religion/morale et PC dans la même implantation, mais pas aux mêmes élèves.

Une formation pour les enseignants…

Les enseignants peuvent donner le cours de PC (en primaire comme en secondaire) s’ils ont réussi une formation à la neutralité (20h) dans une école de promotion sociale (sauf s’ils ont été diplômés de l’enseignement officiel au plus tard en 2003- 2004 ou si leur formation initiale comprenait cette formation spécifique).

De plus, d’ici la fin de l’année scolaire 2020-2021, ils doivent suivre une formation gratuite menant à un certificat en didactique spécifique au cours de philosophie et citoyenneté. Cette formation, suivie dans une université, une haute école ou une école de promotion sociale, représente l’équivalent de 30 crédits ou 180 h de cours. Elle est aussi ouverte aux agrégés de l’enseignement secondaire inférieur en français/morale ou français /religion fraîchement diplômés.

Pour préparer leurs nouveaux cours et assumer les exigences de cette formation, les enseignants bénéficient de deux périodes de crédit-formation par semaine pendant 4 ans.

Cette formation peut être suivie durant le temps scolaire. Le ministre de l’Enseignement supérieur a invité les écoles supérieures à organiser une partie de cette formation le vendredi après-midi et la ministre de l’Enseignement obligatoire a suggéré aux directions d’écoles secondaires de ne pas attribuer de prestations le vendredi après-midi aux enseignants des cours de PC. Les enseignants peuvent, aussi, avec l’accord de leur PO, utiliser les six demi-jours annuels de formation obligatoire.

Et pour les futurs enseignants

Dès cette rentrée, une option de 60 heures en philosophie et citoyenneté est proposée aux futurs instituteurs primaires. Et une agrégation de l’enseignement secondaire inférieur en français/philosophie et citoyenneté est accessible aux étudiants de 1er bac et aux AESI français/morale en cours de formation. Les universités proposent également des cursus intégrant les exigences requises pour donner ce nouveau cours (2).

Six implantations

Les enseignants de PC, de religion ou morale peuvent limiter leurs prestations dans six implantations au maximum pour avoir un horaire complet. Le cas échéant, ils peuvent compléter leur horaire par des activités dans les écoles : remédiation, accompagnement des élèves lors des activités externes…

Programmes

Une équipe inter-réseaux a rédigé un référentiel déterminant les compétences socles et une autre, les compétences terminales et savoirs requis en philosophie et citoyenneté. Puis, sur ces bases, les PO ont rédigé deux programmes provisoires (3). Des modifications pourront y être proposées, notamment en bonne intelligence avec la pratique des enseignants.

Inspectés ?

Un groupe d’inspecteurs non chargés des cours philosophiques proposera les modalités et formes de la future inspection de l’éducation à la philosophie et à la citoyenneté. Ils peuvent déjà, ponctuellement, soutenir et conseiller les enseignants en complément du travail des conseillers pédagogiques.

Pertes d’emploi

Les professeurs de religion/morale qui n’ont pas souhaité donner le nouveau cours ou qui ne sont pas dans les conditions sont soumis au mécanisme de réaffectation dans leur fonction.

Mais le maintien à l’emploi des professeurs de religion/morale définitifs, temporaires prioritaires ou stagiaires est assuré notamment via les périodes de crédit-formation et la possibilité, pour les écoles, de recevoir des périodes supplémentaires pour organiser des activités de coordination pédagogique et/ou de concertation, dédoubler des cours, affecter deux enseignants à un même groupe d’élèves.

Plus d’infos ?

Les circulaires 6278 et 6279 (4) détaillent la mise en œuvre du nouveau cours dans le secondaire et les questions peuvent être adressées au Cabinet de la Ministre de l’Éducation via l’adresse cpc@gov.cfwb.be

Catherine MOREAU

(1) http://bit.ly/2vcCokd 
(2) http://bit.ly/2wE2Ovs
(3) http://bit.ly/2bM3sKP
(4) http://www.adm.cfwb.be

Ce qui change en primaire

● Les maitres de morale, de religion et de philosophie et citoyenneté (PC) peuvent limiter à six le nombre d’implantations dans lesquelles ils enseignent. Si, dans ce cas, ils n’atteignent pas leur volume horaire antérieur, d’autres prestations leur seront confiées.

● Les enseignants du cours de PC bénéficient d’un crédit-formation de deux périodes durant six ans pour suivre la formation menant au certificat en didactique spécifique au cours de PC. La détention de ce certificat sera obligatoire non plus à la rentrée 2020, mais à la rentrée 2021.

● Dans l’enseignement primaire spécialisé, un enseignant peut désormais donner les deux cours (religion/morale et philosophie et citoyenneté) aux mêmes élèves.

Des ressources et des formations

● En matière d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté, on trouve un grand nombre de ressources via http://www.enseignement.be/citoyennete

● L’IFC organise plusieurs modules de formation aux référentiels pour les enseignants d’EPC en primaire et en secondaire : http://www.ifc.cfwb.be (codes de formation 201501701 à 201501706). D’autres sont centrées sur les concepts de démocratie (code 202001707) et de l’évolution (202001717)

● Des formations pour les enseignants du cours de PC en primaire et en secondaire sont aussi proposées par le CAF (http://www.lecaf.be > formations) et par le réseau Cpeons (http://bit.ly/2wcr73D, codes VC 115 et 116).

● La Cellule Pédagogique du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement distribue, dans ses écoles fondamentales, Toutik, un ensemble de récits accompagnés de pages pédagogiques et de jeux pour susciter le questionnement philosophique et l’engagement citoyen, à partir de 8 ans. Le réseau W-B E propose à ses enseignants des journées de formation à cet outil (http://bit.ly/2wdzZ97) et les enseignants de tous les réseaux peuvent se le procurer au service publications du CAF (085 / 27 13 63).