Enseignement.be - Magazine PROF n°35

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°35

 


Dossier Rentrée 2017

La Certification par unités s’amplifie

Article publié le 01 / 09 / 2017.

Dès cette rentrée 2017, la Certification par unités (CPU) comptera une petite vingtaine de profils de certification.

En septembre 2017, 14 nouveaux profils de certification sont mis en place dans l’enseignement qualifiant. Certains relèvent de l’alternance : jardinier(ère) d’entretien, jardinier(ère) d’aménagement, opérateur(trice) de production en industrie alimentaire, carreleur(euse), chapiste, garçon/serveuse restaurant, agent(e) de fabrication du secteur alimentaire, relèvent de l’alternance. Ceux de jardinier(ère) d'entretien, carreleur(euse), chapiste, agent(e) de fabrication du secteur alimentaire, concernent le spécialisé. D’autres touchent la 7TP et la 7TQ : technicien(ne) en maintenance et diagnostic automobile, coiffeur(euse) manager, charpentier(ère).

Les carreleurs seront dorénavant certifiés par des Unités d’acquis d’apprentissage. Les élargissements de la CPU en 2017 et en 2018 vont concerner 204 écoles.
Les carreleurs seront dorénavant certifiés par des Unités d’acquis d’apprentissage. Les élargissements de la CPU en 2017 et en 2018 vont concerner 204 écoles.
© PROF/FWB

La valorisation des acquis

En CPU, les profils établis par le Service francophone des Métiers et des Qualifications sont divisés en Unités d’acquis d’apprentissage (UAA). Un élève qui n’a pas réussi la totalité de ses UAA peut se présenter devant un employeur avec celles qu’il a réussies. Il peut aussi revenir dans son école ou dans un institut de formation pour les autres. Plus de redoublement, si bien que les moyens épargnés sont réinjectés dans la remédiation ou dans une 3année du degré (CD3), via 0,45 période/semaine par élève.

De 2013 à 2016, les profils coiffeur-coiffeuse, esthéticien(ne), mécanicien(ne) d'entretien automobile, mécanicien(ne) polyvalent(e) automobile et couvreur(euse)-étancheur(euse) avaient été expérimentés : « Cela a révélé la faisabilité de la CPU et mis au jour des atouts, des difficultés, explique Fabrice Aerts-Bancken, chef cabinet adjoint de la ministre de l’Éducation. Sans permettre d’évaluer sa généralisation. Les élargissements de 2017 et 2018 (15 autres profils) concernent 204 écoles ou 55 \\% du qualifiant. Ils permettront cette évaluation, prônée par le Pacte pour un Enseignement d’excellence ».

Une stratégie inédite

Le Groupe de Pilotage de la CPU, composé de la cellule CPU et des représentants des réseaux, des syndicats, de l’Administration, du Cabinet, propose une mise en place par arrêtés gouvernementaux, moins rigides, moins chronophages qu’un décret (1). Ils seront l’aboutissement d’un travail de communication : « Nous sommes allés vers les écoles concernées, explique Nathalie Levaux, conseillère au Cabinet de la ministre de l’Éducation, à l’écoute de leurs constats et propositions. Nous réfléchissons à des aménagements à mettre en débat dans un 2e tour de dialogue ». Par exemple, une école, en questionnement envers le non-redoublement, a proposé un système avec des exceptions. Il permettrait un aménagement pédagogique, mais diminuerait les moyens de remédiation.

Ces rencontres permettent de rassurer. Mme Levaux : « Par exemple, certains enseignants voient la structuration des UAA comme un dogme. Leur mise en place peut rester souple. Idem pour les profils d’évaluation : les équipes ont intérêt à les personnaliser ».

Enfin, au vu de ces élargissements, la cellule CPU (2) relèvera dorénavant de l’Administration générale de l’Enseignement obligatoire. M. Aerts-Bancken : « Cela pérennisera son travail ».

Patrick DELMÉE

(1) La loi du 19 juillet 1971 qui organise le secondaire, modifiée en 2012, permet au Gouvernement d’organiser un enseignement expérimental. http://bit.ly/2wE4rbQ
(2) http://www.cpu.cfwb.be 

S'orienter

Découvrir un métier à Bruxelles

Choisir une formation ou un métier est une étape importante ! Vous avez entre 15 et 25 ans ? Vous n'arrivez pas à vous décider ? En Région bruxelloise, l’EFP (ex Espace Formation PME) propose de tester gratuitement plusieurs métiers en conditions réelles avec des outils et des accompagnateurs professionnels. Quatre fois par an, durant les congés scolaires d’automne, de détente, de printemps et d’été, il organise une semaine de découvertes métiers à choisir dans une liste de quinze.
Infos et inscriptions : http://bit.ly/2vNNXgHhttp://www.decouvertesmetiers.be - c.belleflamme@efp-bxl.be
(02 / 370 86 30 ou 02 / 370 85 11).

Découvrir un métier en Wallonie

En Wallonie, l’IFAPME (Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises) offre de découvrir un ou plusieurs métiers dans ses centres de formation. Des stages sont organisés en septembre et de façon récurrente durant l’année. De plus, les candidats à l’alternance du réseau IFAPME peuvent, depuis juin, participer à trois stages de trois jours sur l’année pour s’orienter vers un métier ou trouver un employeur.
Infos : http://www.ifapme.be - Mme Martin (071 / 23 21 69).

Découvrir une entreprise à Liège

Pour faire découvrir le monde de l’entreprise aux jeunes de la province de Liège et rencontrer des professionnels qui parlent de leur métier, la Cité des Métiers à Liège organise des visites d’entreprises ciblées et adaptées à l’âge des participants. Le projet Ouvre-boite concerne les 5e et 6e primaires, Orient’actions s’adresse aux 2es secondaires (lire « Ces élèves ont choisi leur visite d’entreprise » dans notre numéro de mars 2017, p. 6), E=mc2 vise les élèves de la 4e secondaire jusqu’au master. CQFD accueille les futurs enseignants…
http://planetemetiers.e-monsite.com/

WorldSkills

Pour la première fois, WorldSkills se déroule dans un pays arabe : les Émirats arabes unis, à Abu Dhabi. La 44e édition de cette compétition internationale se tient du 11 au 20 octobre. 76 pays envoient des jeunes âgés de moins de 23 ans, de continents, d’origines et de cultures différentes. Ils se mesureront dans 50 métiers. La préparation de l’équipe belge va bon train : formation technique de minimum trois semaines, week-ends de team-building avec coaches mentaux et sportifs, entretien psychologique,…
http://bit.ly/2uFZivd - https://worldskillsabudhabi2017.com/en/

Les stages d’Entr’apprendre organisés lors des journées de formation collective

La Fondation pour l’Enseignement, l’Institut de Formation en cours de carrière, l’Administration générale de l’Enseignement et leurs partenaires organisent en 2017/2018 la 4e édition d’Entr’apprendre (1).

Cette initiative permet à des enseignants des cours généraux et techniques, à des chefs d’ateliers, à des formateurs de Centres de technologies avancées et de Centres d’Éducation et de Formation en alternance, et à des conseillers pédagogiques, de suivre des stages en entreprise sur base volontaire.

Cette année, ils seront programmés lors des journées de formation collectives inter-réseaux pour éviter de perturber l’organisation des cours dans les écoles.

L’offre devrait s’étendre vers plusieurs entreprises telles qu’IBM, UCB Pharma, Magotteaux, Securex… Les organisateurs impliqueront davantage les chambres Enseignement des Instances Bassins dans le but de renforcer l’information et d’encourager les écoles à s’engager dans le projet avec des entreprises de leur bassin.

Une information ciblera particulièrement les écoles organisant des options liées aux nouveaux métiers entrant en Certification par unités (lire ci-contre) pratiqués dans les entreprises partenaires. Ils mettront aussi l’accent sur la collaboration entre enseignants de cours techniques et généraux d’une même option autour d’un projet centré sur les métiers d’une entreprise partenaire.

Depuis fin aout, la plateforme numérique http://www.entrapprendre.be reprend l’ensemble de l’offre de stages et permet de les prolonger à travers des témoignages, des capsules vidéo sur les métiers des entreprises partenaires, l’accès à des ressources documentaires validées par les secteurs et l’actualité liée aux interactions écoles – entreprises.

Pa. D.

(1) http://www.fondation-enseignement.be