Enseignement.be - Magazine PROF n°20

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°20

 


Dossier En voiture, Simone? Moins qu'avant!

À vélo, à l’école, en sécurité

Article publié le 01 / 12 / 2013.

Deux enfants sont au rendez-vous, ce vendredi matin de septembre, devant l’école communale de Thorembais-Saint-Trond. « Mon pneu était crevé, j’ai dû vite prendre le vélo de mon frère », explique Simon, un peu essoufflé. Encadré par des accompagnateurs adultes, le petit rang vélo grossit au fil du parcours, cueillant un autre groupe venu de Malèves-Sainte-Marie et d’Orbais, avant de gagner les deux écoles du centre de Perwez organisant l’immersion précoce en néerlandais.

« Ces rangs vélos ont vu le jour en 2008 à l’initiative du conseil communal des enfants, explique Patrick Detraux, le coordinateur du projet au sein du Service communal des jeunes de Perwez. Une enquête mobilité a d’abord été lancée auprès des élèves de 4e, 5e et 6e primaires de toutes les écoles. Sur la base de lieux d’habitation et des écoles fréquentées par les enfants, le service a déterminé des itinéraires en privilégiant des voies lentes (sentiers, routes peu fréquentés, chemins agricoles, RAVeL,…). Et la commune a établi une charte que doivent signer les accompagnateurs, les jeunes cyclistes et leurs parents.

Au fil des années, la formule, organisée d’avril à juin et en septembre-octobre, s’est rôdée. Quelque 80 élèves participent aux 8 rangs hebdomadaires qui les mènent tantôt de Grand-Leez à Perwez, tantôt d’Incourt à Malèves-Sainte-Marie,… encadrés par 12 accompagnateurs (agents communaux, retraités,…) formés par l’association Pro Vélo. « Il faudrait bien davantage de bénévoles pour accompagner chaque jour les enfants de leur village vers l’école, puis les ramener au bercail », poursuit Patrick Detraux.

« On fait du sport et on peut discuter avec des enfants d’autres écoles », expliquent les jeunes cyclistes. Et s’il pleut ? Léa*, en 6e primaire, répond, philosophe : « Eh bien, il pleut ».

*prénom d’emprunt