banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°18

 


Dossier Du bon usage de la commémoration

Tous les chemins mènent à 14-18

Article publié le 01 / 06 / 2013.

La commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale s’étendra sur quatre ans et a suscité un grand nombre d’initiatives proposées aux écoles.

Des outils pédagogiques sont construits par le département Histoire des Facultés universitaires de Namur, pour aider les enseignants des écoles primaires et secondaires à aborder cinq axes de travail : les combats d’aout à octobre 1914, la violence de guerre, les combats dans les tranchées, la Belgique occupée et l’expérience de guerre pour les populations civiles, ainsi que l’impact d’un conflit sur l’évolution de notre société.

La RTBF prépare trois documentaires consacrés à la Grande Guerre, racontés par Bernard Yerlès.
La RTBF prépare trois documentaires consacrés à la Grande Guerre, racontés par Bernard Yerlès.
© Martin Godfroid

Les enseignants y trouveront une synthèse des évènements durant cette guerre, un ensemble de documents exploitables aux cours de formation historique dans l’enseignement fondamental et le 1er degré du secondaire, d’histoire au 3e degré des humanités générales et technologiques, et d’éducation à la citoyenneté dans le qualifiant. Tous seront diffusés lors de séances d’information organisées en collaboration avec l’Institut de la Formation en Cours de carrière (1).

La Cellule de coordination Démocratie ou barbarie met également à la disposition des enseignants un ensemble d’ouvrages de référence, dont la publication Paroles de pierres. Traces d’histoire, consacrée aux lieux de mémoire des deux conflits mondiaux en Belgique (2). Et on trouvera aussi contenus historiques, livres, films, liens vers des sites pédagogiques,… sur http://www.commemorer14-18.be.

Rappelons que, dans le cadre du Plan d’action pour les commémorations du Centenaire de la Première Guerre et du décret Mémoire, la Fédération Wallonie-Bruxelles a lancé des appels à projets extraordinaires aux écoles et aux associations. Parmi les 68 dossiers envoyés, une grosse vingtaine ont été retenus : certains porteront sur des visites de lieux de mémoire et des séminaires pour les enseignants ; d’autres sur la réalisation de productions (exposition, spectacle, vidéo, activités de sensibilisation et d’information,…) en rapport avec les cinq thèmes du plan d’action. Un deuxième appel devrait être lancé à la rentrée prochaine.

Un autre salve de projets

C’est aussi une autre salve de projets que veut susciter le Fonds Prince Philippe en lançant un nouvel appel à projets (3). Comme celui de 2012 , celui-ci entend soutenir des projets menés par des écoles d’au moins deux communautés en lien avec la Première Guerre mondiale

Le groupe de pilotage Commémorer 14-18 en Belgique francophone a proposé aux écoles primaires et secondaires un concours de photographies des lieux de mémoire, qui devra s’accompagner d’un travail de recherche mené en classe. Les photos primées seront exposées à la fin de cette année (4).

La diffusion par la RTBF, au printemps 2014, de trois documentaires 14-18-La Belgique au tournant de son histoire, débouchera sur plusieurs initiatives : un fascicule d’exploitation didactique, un site internet avec des photos, des affiches, des vidéos,…, un jeu vidéo interactif Opération coquelicot. Et une campagne Faites revivre le monument aux morts lancée pour les écoles.

En collaboration avec le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire, l’Institut des Vétérans ou les Archives de l’État et des communes, les élèves partiront sur la trace des soldats ou civils dont le nom est gravé sur le monument et vérifieront si leur souvenir s’est perpétué dans leur commune ou chez leurs descendants. Les résultats de ces recherches seront mis en valeur sous une forme à définir (capsule radio ou TV, page facebook,…). Et Ma classe fait sa télé, programme d’éducation aux médias et à l’audiovisuel, proposera en 2013-2014 sur RTBF3 des capsules montrant le travail réalisé dans des classes primaires et secondaires sur la guerre 14-18 (5).

Enfin signalons que l’appel aux communes wallonnes lancé par le ministre Furlan, pour la rénovation des pelouses d’honneur des cimetières, s’accompagnera aussi d’un volet pédagogique : les écoles seront invitées à effectuer des recherches sur les combattants qui y sont inhumés.

(1) Infos sur http://www.commemorer14-18.be
(2) En complément de cet ouvrage, on peut trouver sur le site http://bit.ly/12rf2yf une proposition de séquence pédagogique consacrée à l'analyse des traces des deux conflits dans les plaques de rues et stèles.
(3) http://bit.ly/12OQy0L
(4) http://bit.ly/14swcxD
(5) Inscriptions : http://www.maclassefaitsatele.be