banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°19

 


Dossier Rentrée 2013

Un nouveau pilotage pour la promotion sociale

Article publié le 01 / 09 / 2013.

Un décret crée des outils et instances de pilotage de l’enseignement de promotion sociale, et intègre l’e-learning dans son offre d’enseignement.

La Déclaration de politique communautaire 2009-2014 prévoit que « pour améliorer l’offre d’éducation tout au long de la vie, le Gouvernement entend développer des outils de pilotage spécifiques à l’enseignement de promotion sociale ». C’est ce qui explique l’adoption fin juin d’un décret qui, en outre, intègre l’e-learning à son offre d’enseignement (1).

Ce décret poursuit cinq objectifs. En premier lieu, doter les instances chargées de piloter l’enseignement de promotion sociale d’outils statistiques fiables et exhaustifs et d’un personnel suffisant pour les traiter et les analyser. Les établissements de promotion sociale, l’Administration et l’ETNIC collaboreront en vue de créer ce recueil de données, relatives notamment aux trajectoires des étudiants. Une Cellule de pilotage sera créée au sein de l’Administration générale de l’Enseignement et de la Recherche scientifique.

Deuxièmement, il s’agira de fusionner le Conseil supérieur et la Commission de concertation en un seul Conseil général de l’enseignement de promotion sociale qui pourra piloter plus facilement et avec plus de cohérence la production des référentiels pédagogiques. Par la même occasion, le décret corrige, simplifie ou modifie une série de mesures qui étaient difficilement applicables.

En troisième lieu, le décret permet aux pouvoirs organisateurs de procéder à l’organisation de fonctions nouvelles : coordinateur qualité, conseiller à la formation, expert pédagogique et technique, ce qui permettra de stabiliser les personnels engagés à ce titre. Le texte supprime également toutes les références au régime 2, qui était transitoire.

Enfin, le décret permet l’intégration de l’e-learning dans l’enseignement de promotion sociale, pour qu’il puisse répondre de façon souple aux demandes des entreprises et dans la mesure du possible à celles des travailleurs qui ne peuvent assister aux cours en présentiel. Désormais, un cadre décrétal encadre cette forme d’enseignement et clarifie les paramètres organisationnels (dotation-périodes), financiers (dotations et subventions de fonctionnement), de gestion des étudiants, de comptabilisation de cette offre (intégration des périodes organisées par e-learning dans les modalités de gestion des établissements) et de son financement.


(1) http://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_00.php?ncda=38984&referant=l00