Enseignement.be - Magazine PROF n°4

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°4

 


Dossier Les relations parents-école

« Parent pauvre » de la formation ?

Article publié le 01 / 12 / 2009.

La communication avec les familles est prévue à dose homéopathique dans les apprentissages des futurs enseignants. Et dans la formation en cours de carrière.

Laurence Denis, maitre assistante en pédagogie à la Haute École Robert Schuman, à Virton, l’explique : « J’aborde l’apprentissage de la communication avec les familles dans son aspect paradoxal, au cours de déontologie de l’enseignement en 3e année de la section préscolaire. Il s’agit d’une part de protéger l’élaboration des connaissances et la vie des établissements des intrusions des familles, et d’autre part, de préserver les familles de l’inquisition scolaire ». En 2e année, trois heures du cours de techniques de gestion du groupe et expression amènent les étudiants à endosser le rôle des participants à une réunion de présentation de l’école aux parents. « Dans un jeu de rôle, au sein du cours d’élaboration du projet professionnel, je campe un parent tantôt inquiet, tantôt désintéressé, tantôt désapprobateur, et je leur demande de réagir en fonction de leurs acquis théoriques et psychologiques », enchaine Catherine Schockert, pédagogue en section instituteurs primaires.

À la Haute École en Hainaut, la question est abordée au cours de psychologie de la relation et de la communication et lors des ateliers de formation professionnelle où des enseignants de terrain, font part de leur expérience.

Lors des stages, les étudiants peuvent évidemment être mis en situation réelle s’ils sont invités à une rencontre collective ou individuelle avec les parents, voire à une réunion du conseil de participation,… « Cette initiative dénote bien souvent une philosophie ouverte et dynamique, transmettant au stagiaire une vision positive de la relation à construire avec les parents », note Catherine Schokert.

« Je me sens parfois bien seule »

Quid de la formation des directeurs ? L’axe relationnel du volet de formation commun à l’ensemble des réseaux (soit vingt heures de cours assurés par l’Institut de la formation en cours de carrière) aborde les techniques et habiletés favorisant une communication effi cace et l’établissement de relations positives, notamment avec les parents. « L’approche est systémique : nous partons de situations problématiques dans l’école où différents acteurs interagissent, explique Hubert Javaux, responsable de la formation confiée à la Haute École libre mosane (Helmo) par l’IFC.

Est-ce suffisant pour outiller les directeurs, appelés parfois à jouer de médiateur ou de pacificateur entre parents et enseignants ? Avis contrastés. « Cela m’a donné des outils et des pistes pour communiquer, pour désamorcer des situations conflictuelles ; lors de jeux de rôles, le formateur insistait notamment sur le langage verbal et non verbal à adopter », explique Bernadette Limbrée, directrice de l’école du Sacré-Coeur à Huy. Bernadette Moors, qui pilote l’école fondamentale de Lauzelle, à Louvain-la-Neuve, estime « manquer de ressources en cas de conflit. Je me sens parfois bien seule ».

La formation assurée par les réseaux et la formation en cours de carrière peuvent prendre le relai (voir encadré). « Mais demandes et limites budgétaires obligent, nous nous centrons sur les matières, pas sur les questions transversales dont font partie les relations parents-école, explique Francis Littré, directeur de la cellule formation du Secrétariat général de l’enseignement catholique (Segec). À moins que cela ne trahisse l’idée encore bien ancrée que ces dernières se limitent à des entrevues parents-enseignants ou à des fêtes ».

Catherine MOREAU

Quelques pistes

L’Institut de la formation en cours de carrière propose une formation sur la collaboration avec les parents, ouverte aux enseignants du fondamental, ordinaire et spécialisé, mais aussi une formation sur le soutien à la parentalité, destinée aux agents des centres PMS, dont c’est un des axes de travail. http://www.ifc.cfwb.be
Du côté des réseaux, CECP et Segec proposent aussi des formations dont certaines liées aux représentations à l’égard des familles défavorisée. http://www.segec.be/Documents/Cecafoc/Cat09full.pdf