Enseignement.be - Magazine PROF n°4

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°4

 


Dossier Les relations parents-école

« À chaque équipe de raconter son projet »

Article publié le 01 / 12 / 2009.

L’École Peter Pan, à Saint-Gilles, a planté une caméra dans les classes avant d’inverser les rôles entre parents et élèves. Rencontre avec Véronique Baudrenghien, institutrice en 3e primaire.

© Serdu

PROF : Quel est l’origine du projet ?
Véronique Baudrenghien
: En 2003, un appel à projets de la Fondation Roi Baudouin a servi d’étincelle à la réalisation d’un film dans l’école. Utiliser des images facilitait la communication avec des parents d’une trentaine de nationalités. Offrant la parole aux enseignants, à la direction et aux enfants, le film illustre nos choix pour l’apprentissage de la lecture, des maths, des sciences et des thèmes comme le plaisir d’apprendre, le droit à l’erreur,… Nous avons conservé des termes complexes en les expliquant, pour éviter de déformer la réalité.

Des images aux rencontres, quel cheminement ?
Pour discuter avec les parents du contenu du DVD, nous avons organisé des ateliers thématiques. Un exemple: j’ai demandé à un groupe de dresser un maximum de tours différentes avec quatre cubes de couleurs variées, de confronter leurs solutions puis de communiquer les résultats à tous les participants. En reproduisant la démarche de leur enfant, les parents ont pu comprendre et exprimer que faire des maths, ce n’est pas seulement effectuer des calculs mais aussi (et surtout) chercher une solution, la vérifier puis la prouver.

© Serdu

Quels bénéfices sur l’implication des parents dans le parcours scolaire ? Et sur vos pratiques ?
Ils viennent nombreux et beaucoup expriment un sentiment de confiance envers l’école. Ces ateliers m’ouvrent les yeux sur l’écart entre ce que nous apprenons aux élèves et ce que perçoivent leurs parents, sur leur volonté de comprendre pour aider leurs enfants. Parler de nos pratiques nous oblige à revenir à la source : pourquoi, comment ? À côté de la « formation » des parents, il y a donc une autoformation. Notre expérience est transposable à condition d’y consacrer de l’énergie, des heures de travail bénévole. Et de personnaliser : à chaque équipe de raconter son projet !

Bilan en demi-teinte

La Communauté française a subsidié en 2006-2007 des projets destinés à « renforcer le dialogue école-famille ». Quelques échos.

À Claire Joie (Etterbeek), des ateliers d’alphabétisation, de couture,… organisés par la Ligue de l’enseignement, permettent de valoriser les compétences familiales et de présenter des outils scolaires comme le règlement d’ordre intérieur, le journal de classe…

À l’Athénée Liège Atlas, deux enseignants bénévoles assurent une permanence hebdomadaire pour les familles. « Mais nous n’y avons vu personne », regrette Jocelyne Englebert, la préfète.

Des ateliers à thème (décrochage scolaire, alimentation équilibrée,…) sont proposés aux parents et enseignants par l’Institut des Sœurs de Notre-Dame, à Anderlecht. Anne-Marie Scohier, directrice : « Nos partenaires (école des devoirs, service de médiation…) cherchent, avec le conseil de participation, des sujets susceptibles d’intéresser des parents que nous ne parvenons pas à rencontrer ».

En bref

Transparents

Parmi les outils de contact avec les parents proposés par l’École fondamentale La Sainte-Famille à Vierset-Barse, un hebdomadaire Trans-parents contenant informations, avis, textes des enseignants, des enfants et des parents, des matinées portes ouvertes bimestrielles, un blog répondant aux questions courantes.

Réécriture

« Nous avons remarqué que des termes comme organisation par cycles ou classes en verticalité n’étaient compréhensibles que par des parents branchés, explique Bernadette Moors, à la barre de l’École de Lauzelle (Louvain-la-Neuve). Le conseil de participation s’est attelé à la réécriture du projet d’établissement. Notamment en détaillant, avec des exemples, des concepts tels que le droit à l’erreur, à la différence, à la parole ».