Enseignement.be - Magazine PROF n°31

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°31

 


Dossier Rentrée 2016

« L’enseignant-référent n’est pas un super héros »

Article publié le 01 / 09 / 2016.

L’Institut de la Formation en cours de Carrière propose des journées de formation aux enseignants-référents.

Dans toutes les écoles dès cette rentrée, des enseignants-référents soutiendront les premiers pas des débutants. L’Institut de la Formation en cours de Carrière organise donc des formations qui leur sont destinées. Agnès Olivier, qui les co-animera, nous en dit plus.

PROF : quels sont les objectifs de ces journées ?
Agnès Olivier : Nous voudrions que cette formation montre aux référents qu’ils peuvent endosser ce rôle de 1 001 manières. Il s’agit qu’ils trouvent la formule qui s’adapte le mieux à leur environnement de travail c’est-à-dire au climat participatif, au travail d’équipe…

Nous souhaitons aussi leur faire comprendre que devenir référents va leur faire connaitre et développer leurs qualités personnelles et professionnelles, et les amener à analyser leurs propres pratiques. Ils vont acquérir de nouvelles compétences : accueillir, assister et conseiller des débutants est un métier différent de celui d’enseignant !

Combien de temps dure cette formation ?
Cela dépend de la demande des participants. Une première journée, organisée dans trois provinces fin aout/début septembre nous a donné des indications sur les besoins. Sur la base des souhaits exprimés, nous construisons .en équipe - nous travaillons au moins en binôme lors de ces formations - le programme d’un module de deux journées complémentaires, prévu entre octobre et décembre. (1)

Nous allons partager les témoignages des référents déjà actifs, valoriser ce qui a déjà été mis en place dans les écoles en matière de travail d’équipe, de parrainage des débutants. Ce sera donc aussi un partage d’expériences, de bonnes pratiques. Pas question donc de construire clé-sur-porte !

Quel est le profil-type d’un référent ? Un enseignant jeune qui ressent mieux les préoccupations d’un débutant ? Un professeur donnant la même matière (dans le secondaire) ?
Au-delà de l’âge ou de la formation, ce qui me semble essentiel, c’est la volonté, la curiosité, l’envie d’apprendre encore, de se laisser interpeller, bousculer. Car ce n’est pas une relation à sens unique : le débutant peut apporter de nouveaux savoir-faire, des projets novateurs, de l’énergie.

Le référent n’est pas un super héros. Il n’a pas réponse à tout. Il est là, aussi, pour guider le débutant vers un professeur enseignant la même discipline que le débutant. Cela peut même lui donner l’opportunité de rencontrer un collègue avec lequel il n’a pas beaucoup de contacts et de discussions.

Pourquoi avoir accepté de vous investir dans cette formation ?
Quand j’étais directrice d’une école fondamentale, je me rendais compte de l’importance de bien accompagner les jeunes enseignants. Je demandais à des collègues chevronnés d’assurer ce rôle. C’était une façon de partager la direction et de montrer la confiance que j’accordais à ces professeurs expérimentés.

J’ajoute que j’ai toujours eu une grande reconnaissance pour les enseignants qui se mettent au service des autres, qui font partager leur bon sens. En tant que formatrice, c’est un cadeau de travailler avec ces profs motivés.

Propos recueillis par
Catherine MOREAU

(1) http://www.ifc.cfwb.be ; codes formation 580001601 ou mot-clé « référent ».

Les débutants mieux encadrés

Pour faciliter l’insertion des enseignants débutants, les directions doivent dans les quinze jours de la prise de fonction mettre en œuvre, avec l’équipe éducative, un dispositif d’accueil (1) qui prévoit un entretien avec le chef d’établissement, la visite des locaux, la mise à disposition et l’explication du projet d’établissement, du projet pédagogique et éducatif, des référentiels et programmes de cours…

Pour les soutenir, la direction doit aussi leur désigner un enseignant-référent, possédant un titre pédagogique et au moins cinq ans

Un guide pour les directions et les référents est disponible sur http://www.enseignement.be/index.php?page=27524 ou sur demande à http://accueil.debutants@gov.cfwb.be. Par ailleurs, Le petit guide du jeune enseignant (http://www.enseignement.be/pgje) répond aux questions les plus fréquentes que posent les débutants.

S’ajoutent un dispositif de formation pour les référents (lire ci-contre). Et une journée d’accueil et d’information pour les enseignants débutants est organisée par l’Institut de la formation en cours de Carrière le mercredi 21 septembre (2).

(1) Lire la circulaire 5806 (http://www.adm.cfwb.be).
(2) Inscription via le site http://www.ifc.cfwb.be (code 590001601)