Enseignement.be - Magazine PROF n°2

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°2

 


Dossier Mythes et réalités de l’immersion

Ici et ailleurs

Article publié le 01 / 06 / 2009.

Né au Canada dès les années ‘60, l’enseignement bilingue a essaimé à travers le monde. Sous des formes diverses. À l’école de Biel-Bienne, en Suisse, qui pratique l’immersion réciproque, germanophones et francophones, mélangés, suivent certaines matières chez des enseignants native speakers. Inconnu en Flandre ? Eh bien non ! Une expérience-pilote a démarré en 2007 pour trois ans, dans neuf établissements secondaires : des élèves de l’enseignement général et technique y bénéficient de trois ou quatre périodes (géographie, activités scientifiques,…) en français ou en anglais. Quatre écoles fondamentales bruxelloises ont lancé l’expérience Stimob (pour Stimulerend Meertalig Onderwijs in Brussel), où certaines matières (éveil, math, éducation artistique) sont répétées en français pendant deux heures par un locuteur natif.