Enseignement.be - Magazine PROF n°15

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°15

 


Dossier Rentrée 2012

Baliser la prise en charge spécialisée

Article publié le 01 / 09 / 2012.

Les prises en charge spécialisées des élèves, durant le temps scolaire, devront s’inscrire dans un cadre élaboré au sein de l’établissement.

La circulaire 4027 (http://www.adm.cfwb.be) remet à plat le cadre dans lequel s’effectueront désormais les prises en charge spécialisées (logopédie, psychomotricité…) durant le temps scolaire d’un élève, qui doivent rester l’exception.

Dans chaque établissement, une démarche devra être adoptée en deux étapes : le choix d’une politique d’école d’une part, un double suivi (pédagogique et administratif) personnalisé pour chaque élève qui serait concerné.

La circulaire invite les chefs d’établissement, les équipes pédagogiques et des CPMS à prendre position quant au principe d’une prise en charge par des spécialistes (en tout ou partie) durant le temps scolaire (dans ou hors de l’école), et sur les conditions d’organisation. Cette prise de position devra être communiquée aux parents et lors de chaque nouvelle inscription.

La circulaire insiste sur l’articulation entre le travail de l’équipe pédagogique et celui des spécialistes, le chef d’établissement étant garant d’une concertation entre enseignants, membres du CPMS et spécialiste. « La direction, ainsi que tous les membres de cette concertation, veilleront à ce qu’y soit bien défini le rôle de chacun :
• le spécialiste se concentrera sur la prise en charge spécifique de l’élève ;
• les enseignants définiront les ajustements pédagogiques et matériels les plus appropriés aux besoins spécifiques de l’élève ;
• l’équipe du Centre PMS favorisera les échanges d’information entre les uns et les autres. Elle sera particulièrement à l’écoute du vécu de l’élève et de ses parents et veillera à ce que les informations utiles au sujet du dispositif mis en place leurs soient communiquées »
.

Un document joint au dossier pédagogique de l’élève devra consigner les modalités de l’articulation du travail entre les différents acteurs, explique en substance la circulaire. Sur le plan administratif, une convention (en annexe de la circulaire) devra baliser les modalités de toute prise en charge.

D. C.