Enseignement.be - Magazine PROF n°15

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°15

 


Dossier Rentrée 2012

Fondamental : échanges de « native speakers »

Article publié le 01 / 09 / 2012.

Les écoles fondamentales situées en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Communauté germanophone peuvent échanger un enseignant afin de faire bénéficier leurs élèves de l’enseignement prodigué par un « native speaker ».

Dans ce cadre, les enseignants peuvent dispenser des cours et des activités dans la langue cible, langue étrangère. Il est donc souhaitable qu’ils disposent d’une formation didactique spécifique pour l’enseignement d’une langue étrangère ou qu’ils s’engagent à suivre une telle formation.

Les échanges ne modifient pas le cursus des élèves : les enseignants des écoles respectives rédigent de commun accord un projet pédagogique qui contient les objectifs précis de l’échange, la répartition des heures et l’horaire prévu, les classes ou les cycles pris en charge par chacun des enseignants. Les cours et les activités sont préparés de commun accord, et bien entendu conformes aux référentiels (Communauté germanophone) ou socles de compétences (Fédération Wallonie-Bruxelles). Ces échanges ne modifient rien non plus à la situation administrative et pécuniaire des enseignants concernés.

Parmi d’autres modalités explicitées dans la circulaire 4097 (http://www.adm.cfwb.be), soulignons que les projets soumis au comité de sélection doivent porter sur une durée minimale d’un semestre, à raison d’au moins deux périodes hebdomadaires de minimum 50 minutes. Les écoles peuvent intégrer ces échanges dans les cours de langues obligatoires. En Fédération Wallonie-Bruxelles, les échanges peuvent porter sur l’ensemble des disciplines à l’exception de la langue de l’Enseignement. Les formulaires de demandes de participation doivent être envoyés pour le vendredi 12 octobre. au plus tard.

D. C.