Appel à candidature et séances d’info sur le programme-cadre

 


Dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’excellence, un travail de fond a été réalisé pour redéfinir les conditions à offrir aux écoles pour déployer une action structurée, cohérente et durable, ceci en vue d’améliorer le climat scolaire et le bien-être des élèves.

A la rentrée 2023-2024, une 1e vague de 118 écoles a pu bénéficier de ces soutiens en s'engageant dans la réalisation d'un programme souple pour répondre durablement au phénomène de harcèlement et cyberharcèlement scolaires et pour améliorer le climat scolaire. Ce sont également 21 opérateurs qui ont été agréés afin d'accompagner les écoles dans la mise en place du programme.

Dès aujourd’hui, les écoles et les opérateurs agréés sont invités à candidater pour intégrer la deuxième vague de cette nouvelle politique structurelle et débuter cette action concrète dès la rentrée scolaire 2024-2025.

 

 

 

Séances d'informations


Afin d'en savoir davantage sur la nouvelle politique, le programme-cadre et la procédure pour y candidater en tant que professionnel de l'enseignement ou opérateur pouvant accompagner les écoles, nous vous invitons à visionner une des séances d'informations ci-dessous.

Le suivi de la séance est obligatoire pour pouvoir soumettre votre candidature en tant qu'école.
 

> Quels sujets sont abordés dans la séance d'informations ?

> Séance d'informations à destination des écoles

> Séance d'informations à destination des opérateurs

> Documents utiles à télécharger

> consultez la FAQ destinée aux écoles pour plus d’informations

> consultez la FAQ destinée aux opérateurs pour plus d’informations

 

Quels sujets sont abordés dans la séance d'informations ?


Pour vous permettre d’avoir une vue plus approfondie sur nos engagements face au harcèlement et au cyber-harcèlement scolaires, ainsi que sur le programme-cadre mis en place, la séance d’informations aborde en détail les points suivants :
 

  • la nouvelle politique structurelle en matière de climat scolaire, harcèlement et cyber-harcèlement

  • le programme-cadre prévu par la nouvelle politique et proposé aux écoles qui souhaitent s’outiller et être accompagnée pour faire face à ce phénomène

  • les modalités pour poser sa candidature à ce programme
     

 

 

 


 

 

 

Séance d'informations à destination des écoles



Le suivi de la séance étant obligatoire pour pouvoir soumettre votre candidature en tant qu'école, veuillez remplir cette déclaration sur l'honneur.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger ces différents documents :

 

Séance d'informations à destination des opérateurs



 

 

 

 


 

 

 

Documents utiles à télécharger

 

 

 

 

 


 

 

 

FAQ – Ecoles
 

Composition du programme-cadre / actions / formations
 

Après l’implémentation du programme-cadre sur quatre années, que devient celui-ci et les actions qui ont été menées ?

L’objectif poursuivi avec ce programme-cadre en 4 ans, est de disposer du temps nécessaire pour concevoir et implémenter les actions, processus et modalités organisationnelles au cœur de la communauté scolaire, de façon durable, au-delà du programme et de l’opérateur.  

Une période de transition vers l’autonomie complète est toutefois prévue, lors de laquelle l’école et l’opérateur auront encore des échanges et l’occasion de tenir des intervisions.


Est-il possible de conserver les actions locales déjà mises en place avec des partenaires externes ?  

Bien sûr. Il est très important dans l’élaboration et la mise en œuvre de ce programme-cadre de partir de l’existant et de voir comment ensemble nous pouvons aller plus loin en matière d’amélioration du climat scolaire et de bien-être des élèves. Il ne s’agit en aucun cas de repartir d’une page blanche mais bien de s’appuyer sur ce qui existe comme partenariats, actions, dispositifs, les pérenniser et éventuellement en mettre de nouveaux en place. 


Comment articuler le tout avec notre Plan de Pilotage ? 

Il s’agira de partir de ce qui a été défini dans votre Plan de Pilotage et de voir de quelle manière vous pourrez articuler les actions prévues dans le programme-cadre, votre plan de formation ainsi que vos objectifs spécifiques. De la même manière, lors des différentes révisions possibles de votre PP, il vous sera possible d’intégrer vos actions élaborées dans votre programme-cadre et ainsi assurer leur pérennisation.


Comment s’intègrent les nouvelles formations proposées par le programme-cadre dans le plan de formations des écoles ? 

Les formations suivies dans le cadre du programme-cadre pourront être valorisées dans le cadre de la formation professionnelle continuée et de votre plan de formation. 


 

Accompagnement par un professionnel
 

L’opérateur professionnel est-il attribué par école ou par implantation ?

Une fois les écoles sélectionnées, la Commission d’agrément et de sélection se chargera de leur attribuer un opérateur. Etant donné que les candidatures écoles se feront par numéro FASE établissement, il en sera de même pour l’attribution de l’opérateur.


Qui sont ces opérateurs ? Quelle formation et quel profil auront-ils ?

Il s’agit d’acteurs de terrain disposant d’une expertise en matière de harcèlement scolaire ainsi qu’en accompagnement au changement de collectivités. Afin de pouvoir accompagner des écoles, ceux-ci devront disposer de l’agrément de la FWB. Ce qui permettra de garantir leur expertise et expérience. 
 

Est-ce le même accompagnateur pour les 4 ans de mise en œuvre du programme-cadre ?

Oui. Il est important de pouvoir établir une relation de confiance entre l’opérateur et les équipes éducatives. C’est pourquoi celui-ci sera identique pour toute la durée de l’accompagnement, soit 4 ans.


Aura-t-on un mot à dire quant à l’opérateur qui va nous accompagner ? Peut-on le choisir ? Peut-on le refuser ?

Une fois les écoles sélectionnées, c’est la Commission d’agrément et de sélection qui se chargera d’apparier écoles et opérateurs sur base prioritairement de la zone géographique d’action de celui-ci. Afin de garantir l’égalité de traitement entre toutes les écoles sélectionnées, le choix ne sera pas possible.
Toutefois, l’Observatoire du climat scolaire pourra être sollicité en cas de difficultés avec l’opérateur pour trouver les solutions adéquates. 


 

Candidature
 

La candidature se fera-t-elle par école ou par implantation ?

La candidature se fera par numéro FASE établissement et non implantation. Dans le cas d’une école disposant de plusieurs implantations mais d’un même numéro FASE établissement, elles devront remettre une seule candidature.


Quand et comment seront-nous informés de l’ouverture des candidatures ?

L’information concernant les candidatures sera transmise par circulaire. Vous y retrouverez toutes les informations pratiques quant à la complétion de votre dossier. 


Combien d’écoles seront prises en charge dans chaque vague ?

Les écoles seront sélectionnées dans la limite du budget disponible. L’accompagnement des écoles par les opérateurs est pris en charge par la Fédération Wallonie-Bruxelles suivant un montant forfaitaire qui varie fonction de la taille des écoles. En moyenne, les budgets dégagés permettront de sélectionner200 écoles par vague.


Si je ne candidate pas cette année, aurais-je d’autres possibilités l’année prochaine ?

Une première vague d’écoles va être sélectionnée pour l’année scolaire 23-24. L’année prochaine (24-25), une seconde vague d’écoles sera sélectionnée. La troisième vague, sera sélectionnée à la fin du cycle de la première vague pour démarrer son programme à la rentrée 27-28.
 

Observatoire
 

L’accès de l’Observatoire du Climat Scolaire est-il donné à toutes les écoles ?  

Oui. L’Observatoire du climat scolaire sera un département permanent au sein de l’Administration. Il sera par ailleurs un véritable point de contact ainsi qu’un centre de référence en matière de harcèlement et de climat scolaire pour toutes les écoles (dans et hors programme) et tous les professionnels de terrain. Il proposera des outils validés à destination de tous et assurera également un rôle de veille scientifique en la matière. 
 

 

FAQ – Opérateurs
 

Candidature et agrément des opérateurs
 

Est-il obligatoire de suivre les formations proposées en matière de harcèlement et d’accompagnement d’équipes/gestion de projets pour prétendre à l’agrément ?

Non. Les modules de formation subventionnés par la FWB ne conditionnent pas l’agrément. Vous pouvez postuler à l’agrément sans avoir suivi les modules de formation.


Est-il obligatoire de postuler à l’agrément si nous avons participé aux formations ?

Non. Les modules de formation ne constituent pas une condition d’accès à l’agrément. Il s’agit bien d’une possibilité pour accroitre et soutenir la professionnalisation des opérateurs de terrain. 


Est-ce possible de solliciter l'agrément sans vouloir pour autant s'engager dans un suivi d'école ? 

Non, en postulant à l’agrément, vous vous engagez dans le processus de la nouvelle politique et par conséquent dans la possibilité d’accompagner des écoles. En étant agréé, vous serez repris à la liste des opérateurs reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles en matière de harcèlement et de climat scolaire. 

Il vous sera proposé de suivre au moins une école pour l’accompagner dans la mise en place de son programme-cadre, fonction du nombre total d’opérateurs agréés.


 

Accompagnement 
 

Le partenariat entre plusieurs organisations est-il possible ?

Oui. Il sera possible pour plusieurs organisations de s’associer si elles le souhaitent et de remettre une candidature conjointe.


Etant donné qu’un opérateur n’est pas autorisé à choisir l’école qu’il accompagnera, que devient son lien avec les écoles qu’il accompagne déjà dans un autre cadre ?

Chaque organisation sera libre de poursuivre ses partenariats ou actions existantes. Nulle exclusivité envers le dispositif mis en place en FWB ne sera attendue. L’opérateur devra cependant s’engager à suivre un certain nombre d’écoles dans le cadre de son agrément. 

Dans la mesure du possible, il sera tenu compte des partenariats existants dans l’appariement des opérateurs avec les écoles. 


Un opérateur peut-il être envoyé partout en Belgique ?

Lors de la candidature, l’opérateur devra notamment renseigner sa/ses zone(s) géographique(s) d’action. Si celui-ci ne peut accompagner que des écoles d’une certaine zone, il en sera tenu compte lors de l’attribution des écoles.


 

Composition du programme-cadre / actions / formations
 

Est-il possible pour les écoles de conserver les actions et/ou partenariats déjà mis en place ?

Bien sûr. Il est très important dans l’élaboration et la mise en œuvre de ce programme-cadre de partir de l’existant et de voir comment ensemble nous pouvons aller plus loin en matière d’amélioration du climat scolaire et de bien-être des élèves. Il ne s’agit en aucun cas de repartir d’une page blanche mais bien de s’appuyer sur ce qui existe comme partenariats, actions, dispositifs, les pérenniser et éventuellement en mettre de nouveaux en place.
 

Subventionnement
 

Le budget est-il par école ?

Le subventionnement est annuel et par école. En outre, celui-ci est adapté en fonction de la taille de l’école accompagnée.

 

Observatoire
 

L’accès de l’Observatoire du Climat Scolaire est-il donné à toutes les écoles ?

Oui. L’Observatoire du climat scolaire sera un département permanent au sein de l’Administration. Il sera par ailleurs un véritable point de contact ainsi qu’un centre de référence en matière de harcèlement et de climat scolaire pour toutes les écoles (dans et hors programme) et tous les professionnels de terrain. Il proposera des outils validés à destination de tous et assurera également un rôle de veille scientifique en la matière.
 

Autre
 

Est-ce que les écoles auront accès à une liste des opérateurs agréés ?

Oui. La liste des opérateurs agréés sera disponible pour tous. C’est par ailleurs un des grands avantages de l’agrément : la visibilité.


Est-ce que les opérateurs auront accès au listing des écoles sélectionnées pour entrer dans le programme-cadre ?  

La liste des écoles sélectionnées ainsi que les opérateurs qui leur sont attribués sera publiée dans un arrêté du Gouvernement et par conséquent publique.


Une fois engagé dans le programme-cadre en tant qu’opérateur agréé, est-il encore possible de postuler à d’autres appels à projets ?

Oui. Aucune exclusivité n’est demandée pour les opérateurs agréés. Tant que ceux-ci respectent leur engagement à suivre un certain nombre d’écoles dans le cadre du programme, ils sont libres de poursuivre leurs autres activités et par ailleurs de postuler à d’autres appels à projet.