Enseignement.be - Possibilité d’allègement du programme annuel

banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 14-05-2018 à 00:00.

Possibilité d’allègement du programme annuel

 

Principe : Le programme annuel de l’étudiant comporte au moins 60 crédits

(article 100 § 1er du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académique des études, décret dit « paysage » - http://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_00.php?ncda=39681&referant=l00.

Sauf exception, le programme annuel de l’étudiant comporte 60 crédits du programme d’études.

Exceptions : l’allègement du programme annuel de l’étudiant

(article 151 du décret « paysage »)

Les autorités académiques de l’établissement d’enseignement supérieur peuvent exceptionnellement, par décision individuelle et motivée:

  • autoriser l’inscription d’un étudiant à un programme d'études allégé.
  • accorder à l'étudiant, en cours d'année académique, un allègement de son programme annuel, pour motif médical grave.

Ces allègements du programme annuel ne peuvent être accordés que pour des motifs dûment attestés, énumérés exhaustivement par l’article 151 du décret « paysage », c’est-à dire :

  • professionnels (difficulté de cumuler études supérieures et travail, …) ;
  • académiques (cumul de formations, conditions complémentaires d’accès au second cycle dans le cadre d’une admission personnalisée,…) ;
  • sociaux (difficultés financières,…) ;
  • médicaux (accident, maladie de longue durée, ...) ;

Sont considérés comme bénéficiant du droit d'un tel allègement:

  • l’étudiant « jeune talent » qui, parallèlement à son inscription dans l’enseignement obligatoire, s’inscrit dans une Ecole supérieure des Arts, dans une formation relevant du domaine de la musique bien que ne remplissant pas les conditions d’admission à l’enseignement supérieur (article 107, §4 du décret « paysage ») ;
  • l’étudiant bénéficiaire au sens de la règlementation sur l'enseignement supérieur inclusif pour lequel la participation aux activités d’apprentissage est rendue difficile ;
  • l’étudiant sportif de haut niveau, espoir sportif ou partenaire d’entraînement dont la qualité en tant que telle est reconnue (voir chapitre III du décret du 8 décembre 2006 visant l'organisation et le subventionnement du sport en Communauté française - http://www.gallilex.cfwb.be/document/pdf/31614_007.pdf

Les droits d’inscription (minerval) de l’étudiant qui bénéficie d’un allègement dès son inscription sont établis proportionnellement au nombre de crédits de son programme annuel (par exemple, si le programme annuel de l’étudiant comporte 40 crédits sur un programme de 60 crédits, les droits d’inscription de celui-ci sont de 40/60 du montant des droits d’inscription).
(voir : L'inscription dans l'enseignement supérieur, annulation d'inscription, réorientation)

 

 

 

 

 

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF