banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°19

 


Clic et Tic 

Une enquête sur les TIC dans les écoles

Article publié le 01 / 09 / 2013.

Le Baromètre TIC réalisé par l’Agence wallonne des télécommunications (AWT) intègre une étude sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les écoles (matériels et usages), avec quelques recommandations à la clé.

Selon un des volets du Baromètre TIC, réalisé par l’AWT (auprès de 1 400 chefs d’établissement et 1 541 enseignants), l’équipement des écoles augmente (1). On compte 65 % d’ordinateurs de moins de 3 ans (23% en 2009), dont 87% sont connectés (73 % en 2009).

En primaire, la Wallonie compte un ordinateur pour 12,5 élèves, pour une moyenne européenne de 7 et belge de 8. Il y a un tableau interactif pour 394 élèves (111 en Europe et 143 en Belgique), un vidéoprojecteur pour 199 élèves, pour une moyenne de 67 en Europe et 125 en Belgique (2).

En secondaire, la comparaison est plus difficile : l’étude européenne distingue trois niveaux, là où le baromètre AWT en compte un seul. Mais ses chiffres confirment la position wallonne peu enviable, celle de la Belgique restant assez proche de la moyenne, en bénéficiant de la situation plus avantageuse de la Flandre (3).

Les établissements s’approprient les TIC lentement : les projets qui les intègrent passent de 27 à 33 % ; les personnes ressources (techniques) de 49 à 53% ; les animateurs pédagogiques de 14 à 20% ; la communication aux parents via un site de 32 à 40% ; les ressources pédagogiques en ligne de 10 à 14%.

À domicile, les enseignants sont assez bien équipés et connectés : ordinateur fixe (67%), portable (83%), tablette numérique (24%), smartphone (32%). Ils utilisent Internet tous les jours (93%). 20% n’ont jamais eu de formation TIC. Ils utilisent ces outils pour préparer leurs cours.

Cependant, en classe, 68% d’entre eux n'utilisent jamais un logiciel de présentation, une application cloud (73%), un logiciel éducatif (66%) ou des ressources en ligne (58%)...

Au-delà du diagnostic, l’AWT recommande, par exemple, des kits d'équipement mobile (armoire de portables/tablettes/baladeurs), des chèques numériques pour compléter le matériel, des appels à projets novateurs. Elle propose aussi de créer une université d'été avec un suivi durant l’année ; de former des personnes-ressources ; et de leur créer un statut…

Pa. D.

(1) http://bit.ly/11uYNVp
(2) COMMISSION EUROPÉENNE, Survey of Schools: ICT in Education, 2013, http://bit.ly/12SoPjs
(3) Pour la Région flamande, l’étude MICTIVO, réalisée par CLAREBOUT G. & al. en 2010, (Universités de Gent et de Louvain) serait actualisée en octobre 2013 (http://www.mictivo.be/). Pour la Région bruxelloise, on ne dispose que des chiffres de 2009 dans l’enquête menée par l’AWT (http://bit.ly/1aUWnlV) et dans un Livre blanc réalisé par le CIRB (http://cirb.brussels/fr/quoi-de-neuf/livres-blancs).

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !