banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°12

 


L'info 

Dialogue social : d’abord la taille des classes

Article publié le 01 / 12 / 2011.

Fin octobre 2011, les représentants syndicaux de l’enseignement ont rappelé leurs revendications en matière de conditions de travail, insistant pour que les discussions en cours se concrétisent rapidement.

Pour rappel, le 26 mai 2011 syndicats et Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont signé un accord en vertu duquel un « dialogue social » s’est ouvert à la rentrée dernière, ayant pour thème les conditions d’exercice des métiers de l’enseignement.

Cinq groupes de travail ont donc été mis en place, réunissant des représentants des syndicats, du Gouvernement, et des pouvoirs organisateurs. Ils portent sur « l’optimalisation de l’encadrement », « l’amélioration des statuts », « la dynamisation de la carrière », « la lutte contre l’échec scolaire », et « la réforme des titres et fonction ».

Les calendriers de ces groupes de travail ne sont pas identiques. Pour le 1er groupe, la fin des négociations est prévue pour décembre, ce qui laisse le temps de rédiger puis de voter des textes à mettre en œuvre dès la rentrée de septembre 2012. Une enveloppe budgétaire de 4,6 millions d’euros a été dégagée pour cette « optimalisation de l’encadrement ». La demande syndicale est de fixer des limites maximales au nombre d’élèves par classe. Les pouvoirs organisateurs mettent en avant les difficultés organisationnelles que ces maxima engendreraient. Fin octobre, le front syndical jugeait insuffisantes les propositions gouvernementales mises sur la table.

Le dernier groupe, qui planche sur le chantier extrêmement technique de la réforme des titres et fonctions, s’est fixé décembre 2012 comme horizon. Quant aux trois autres, (statuts, carrière échec scolaire), ils devraient finaliser leurs travaux pour avril 2012.

D. C.

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !