banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°11

 


Clic et Tic 

La suite de Cyber-école et Cyber-classe

Article publié le 01 / 09 / 2011.

© Ecole numérique

Un nouveau plan TIC se forge pour les écoles. Le 14 juin 2011, on en présentait la première épure. Raymonde Yerna, conseillère du ministre de l’Enseignement supérieur : « Ce nouveau plan veut servir à tous, des enseignants aux administratifs, de la maternelle au supérieur pédagogique ».

Le premier défi ? Terminer Cyberclasse fin 2012. Près de la moitié des ordinateurs sont installés. Les absents ? Les écoles de petite taille. Pour alléger les démarches et rassurer, un conseiller accompagne dorénavant l’école de A à Z. Le second défi ? Faire participer les usagers au nouveau plan. Jusqu’au 15 octobre, les acteurs éducatifs et les étudiants en section pédagogique ont accès à une plateforme de consultation interactive (1).

Un colloque suivra cette consultation, le 11 novembre. En parallèle, seront lancés un appel à projets pédagogiques recourant aux TIC (2) et une phase d’expériences pilotes. On en essaimera les positives à moyen terme. La mise en œuvre du plan TIC se poursuivrait jusque 2025, avec notamment un accent sur la formation continue : 5 jours pour 50 000 enseignants en 5 ans.

Et l’accompagnement ? « Le service technique est assuré par les prestataires et le Service Public de Wallonie », précise Mme Yerna. Jean-Paul Hoogenboom, conseiller de la ministre de l’Enseignement obligatoire et de la Promotion sociale complète : « Pas de NTPP prévu en plus jusqu’à présent. Chacun peut s’exprimer à ce sujet dans la consultation. Mais, pour la première fois, on part de l’usage pour aller vers l’équipement et non l’inverse ».

Pa. D.

(1) http://www.ecolenumerique.be
(2) À déposer pour le 15 novembre.

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !