logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°8

 

Tableau de bord 

L’investissement dans l’enseignement

Article publié le 01 / 12 / 2010.

Près de 9 milliards d’euros : c’est l’estimation du montant des dépenses intérieures d’éducation, tous financeurs confondus, en Communauté française, pour 2007. Soit 7298 € par élève ou étudiant.

L’édition 2010 des Indicateurs de l’enseignement (1) comporte une nouveauté consacrée à la dépense intérieure d’enseignement francophone, définie comme « les dépenses d’enseignement réalisées annuellement par l’ensemble des agents économiques, administrations publiques centrales, régionales et locales, entreprises et ménages ». Cela concerne tous les niveaux (du maternel au supérieur, y compris la recherche et le développement dans ce dernier), le scolaire et l’extrascolaire, l’organisation du système éducatif (administration, inspection, pilotage), et même les activités destinées à favoriser la fréquentation scolaire, comme les cantines et les internats par exemple.

Deux précisions s’imposent. Primo : les dépenses effectuées sur fonds propres par d’autres PO que des administrations publiques ne peuvent être identifiées. Deuxio : les dépenses des ménages ont été estimées à partir d’une enquête de la Ligue des familles pour l’enseignement obligatoire, d’une évaluation de la Fédération des étudiants francophones (FEF) pour le supérieur. Estimations moins précises que des budgets et comptes.

Traitement des personnels : 84%

Pour l’année 2007. La Communauté française intervient pour 5 759,9 millions €. Les traitements des personnels y comptent pour 4873,6 millions € (84,6%). Les pouvoirs locaux injectent 465 millions € de dépenses (fonctionnement et équipements hors subventions de la Communauté française). Ce montant représente 8,1% de l’intervention de la Communauté. L’État fédéral a consacré 1528,4 millions € aux dépenses de pension, à quoi il convient d’ajouter notamment 350 millions € d’allocations. Au total, les quelques 8,4 milliards € émanant des pouvoirs viennent pour 71,5% de la Communauté française et des Régions (transport scolaire, certains équipements, entre autres), pour 23% du Fédéral, et pour 5,5% des pouvoirs locaux.

Les dépenses à charge des ménages s’estiment à 743 millions. Enfin, entreprises et donateurs privés injecteraient 89 millions € pour les activités de recherche et développement de l’enseignement supérieur. La dépense intérieure d’enseignement francophone, pour 2007, est donc évaluée à 8 851,8 millions €. Soit 7298 € par élève ou étudiant. Ou, si l’on répartit ce montant entre tous les habitants francophones, à 2 105 € par personne.

Ces dépenses d’enseignement font l’objet de comparaisons internationales, selon une méthodologie commune à l’OCDE, à l’Unesco et à Eurostat. La dépense en Communauté française se situe au-dessus de la moyenne européenne (2).

Didier CATTEAU

(1) http://www.enseignement.be/indicateursenseignement
(2) Sur les « Ressources humaines et financières investies dans l’éducation », lire le chapitre B de « Regards sur l’éducation 2010. Les indicateurs de l’OCDÉ », éd. OCDÉ. http://www.oecd.org/fr/education/apprendre-au-dela-de-l-ecole/45926102.pdf

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !