logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°6

 

La recherche 

Face au décrochage, la logique du réseau

Article publié le 01 / 06 / 2010.

Au terme d’une expérience de cinq ans, des chercheurs proposent de pérenniser un dispositif d’accrochage.

En 2005, le terreau social liégeois constate qu’un certain nombre de situations d’élèves en décrochage se résolvent mal par manque de concertation entre acteurs de l’Enseignement, de l’Aide à la jeunesse ou de la Justice. Ces secteurs ont en effet des buts, des fonctionnements, des vocabulaires et des pouvoirs de référence différents. Un exemple ? Un chef d’établissement ne doit signaler au Service de l’aide à la jeunesse (SAJ) que les mineurs en situation de danger (1). Si, dans une telle situation, l’école a une conception différente du danger que celle du SAJ, sans dialogue, l’un et l’autre se retrouvent insatisfaits.

Après un essai informel de rencontre intersectorielle à Liège, l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse décide de piloter une recherche-action, en collaboration, plus tard, avec l'Administration générale de l'Enseignement et de la Recherche scientifique et la Direction générale de l’Aide à la Jeunesse. Objectif : créer un processus facilitant l’interaction. Et l’expérience s’élargit aux arrondissements de Mons, de Huy et de Verviers.

Vers un référentiel commun

Le rapport final de 2008 est un recueil d’outils (2). Après explication de la méthodologie et description du décrochage, un inventaire des partenaires détaille leurs rôles, missions et cadres légaux. Un répertoire liste leurs coordonnées. Un chapitre s’étend sur le cadre déontologique et sur le secret professionnel, à propos duquel les avis peuvent être divergents.

Des tableaux identifient les aspects déontologiques et les ressources à mobiliser en fonction des besoins ou renvoient à un recueil de « bonnes pratiques » et de « pièges à éviter », récoltés sur le terrain. Enfin, l’étude a mis en place un autre outil, régulateur de dysfonctionnement : la commission mixte locale. Où on se met régulièrement tous autour de la table pour faire connaissance, initier des projets, superviser, valider, amender les pratiques. Ainsi, l’ensemble forme un protocole lié à un référentiel commun.

Afin de l’améliorer, les chercheurs proposent de lancer des commissions mixtes à l’échelle des arrondissements judiciaires ainsi qu’une instance de concertation transversale entre les directions des Administrations et les cabinets ministériels concernés. Et pour faciliter la communication entre tous les échelons, de mettre en œuvre un portail internet.

Et la suite ?

Dans une deuxième phase, jusque mai 2010, les chercheurs diffusent leurs résultats, ancrent et affinent leur dispositif dans le quotidien, et déterminent une échelle de validation des bonnes pratiques. « Des exemples de commissions locales, commente Ghislain Plunus, un des chercheurs, laissent percevoir un effet immédiat du dispositif quant à une régulation des problèmes de prise en charge ». Malgré cela, des difficultés subsistent. Ce projet est-il trop lourd ? Fait-il parfois double emploi ? Les acteurs resteront-ils disponibles ? Toujours est-il que si nos décideurs ne s’attellent pas à trouver une structure faîtière ainsi que l’argent pour élargir le site et le réseau, la question de la pérennité du dispositif subsistera. Et le jeune en difficulté, alors ?

Patrick DELMÉE

(1) Décret du 15 décembre 2006. Article 7. http://archive.pcf.be/1000000000d4033
(2) OEJAJ, « Accrochage scolaire. Vers un protocole d’intervention », consulté le 18/05/2010 sur http://bit.ly/96iJGn

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !