banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°51

 


Tableau de bord 

Taux de réussite en hausse dans le supérieur non universitaire

Article publié le 13 / 09 / 2021.

Crise sanitaire, organisation des cours à distance une partie de l’année académique 2019-2020, les statistiques sont formelles : le taux de réussite est en nette hausse dans le supérieur non universitaire.

En 2019-2020, 41 % des étudiant-e-s avaient réussi 60 crédits (sur 60), pour seulement 26 % en 2018-2019, soit une augmentation de 15 points de pourcentage.

Ces chiffres concernent le taux de réussite dans les hautes écoles (HE) et écoles supérieures des arts (ESA). Ils ne concernent que les jeunes inscrits pour la première fois dans l’enseignement supérieur en 1er bac. Ceux-ci ont un programme annuel des études de 60 crédits. Les étudiants de 2019-2020 ne sont donc pas ceux de 2018-2019.

À ce stade, il n’existe pas encore d’étude permettant d’expliquer cette augmentation, mais des hypothèses sont avancées : le confinement a poussé les étudiant-e-s à travailler davantage ; certains professeurs ont modifié leurs méthodes et ont, par exemple, privilégié l’enseignement à de plus petits groupes ; les modalités d’évaluation ont été modifiées.

Genre et réussite

Quand on prend l’ensemble de la population étudiante, quel que soit leur programme annuel des études, mais avec une perspective de genre, on constate que les femmes réussissent mieux. Pour l’année académique 2018-2019, 45 % des femmes et 34 % d’hommes avaient réussi 100 % de leurs crédits. Pour l’année académique 2019-2020, 57 % des femmes et 43 % des hommes ont réussi tous leurs crédits.

Bien que l’année académique 2019-2020 ait été compliquée tant pour le corps professoral que pour la population estudiantine, la réussite a été au rendez-vous.

Répartition des étudiant-e-s de 1er bac, en fonction du pourcentage de cours réussis, en 2018-19 et 2019-2020

En 2019-2020, 41 % des étudiant-e-s ont réussi 60 crédits.
En 2019-2020, 41 % des étudiant-e-s ont réussi 60 crédits.

Source : ARES, communiqué de presse du 30/06/2021. https://www.ares-ac.be/fr/presse

Hedwige D’Hoine

De 19 % à 14 %

Pour l’année académique 2018-2019, 19 % d’étudiante-s avaient soit raté l’ensemble de leurs cours, soit abandonné leur cursus sans le déclarer à l’établissement. Ce chiffre passe à 14 % pour 2019-2020.

♀ 7 % ♂ 12 %

Pour l’année académique 2019-2020, 7 % des étudiantes ont soit raté leurs cours soit abandonné leurs études. Elles étaient
10 % en 2018-2019. Chez les hommes, ce pourcentage est descendu de 17 à 12 % en 2019-2020.

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !