banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°51

 


Dossier Rentrée 2021

« Je préfère manger à la cantine avec les copains et les copines »

Article publié le 13 / 09 / 2021.

Dans son rapport annuel, l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse présente son bilan mais aussi une enquête traitant de la pause de midi dans les écoles primaires.

L’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse a pour mission de conduire des recherches, de participer à des groupes de travail, de donner des avis et d’évaluer les politiques publiques liées au respect de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Son dernier rapport annuel évoque les résultats d’une enquête auprès de 1000 jeunes de 5 à 12 ans sur l’organisation de la pause de midi dans les écoles.

Un millier d’enfants de 5 à 12 ans ont  été interrogés sur la pause de midi.
Un millier d’enfants de 5 à 12 ans ont été interrogés sur la pause de midi.
© Archive PROF/FWB – Olivier Papegnies

Bien-être à la cantine

L’enquête cherchait à identifier les éléments permettant de prédire le sentiment de bien-être de l’enfant pendant le temps de midi, à l’école.

Selon quels critères un enfant préfère-t-il un repas préparé à l’école ou amené de la maison. Le fait d’aimer ou non les fruits et les légumes prédit-il le saut du repas.

On constate que les enfants se sentent bien durant le temps de midi s’ils ne doivent pas attendre trop longtemps avant de manger. Mais aussi, que ceux qui ne doivent pas se laver les mains avant de passer à table sont les plus ravis (les virus et microbes aussi).

D’autres facteurs de bien-être sont repris et des pistes pour remédier aux problèmes sont envisagées comme la réduction du bruit, la possibilité de se rendre aux toilettes pendant le repas ou l’attitude des personnes surveillant la cantine.

Concernant le type de repas pris pendant le temps de midi, il semblerait que ce n’est pas tant le contenu de l’assiette ou de la boite à tartines qui soit important, mais le sentiment de bien-être au moment du dîner.

Enfin, il apparait que le fait de ne pas apprécier les fruits ne prédit pas le saut du repas. Ces derniers n’étant pas un des composants essentiels du repas de midi. Par contre, il en est tout autrement concernant les légumes. Le repas de midi pris à l’école étant régulier, il y a tout intérêt à ce que l’école renforce ses efforts afin de promouvoir la consommation de ceux-ci.

Hedwige D’HOINE

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !