banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°51

 


A votre service 

Se former à enseigner les gestes qui sauvent

Article publié le 13 / 09 / 2021.

Des moyens sont accordés pour former les professeurs d’éducation physique du secondaire à enseigner les gestes qui sauvent à leurs élèves et pour acquérir le matériel nécessaire.

Les écoles secondaire ont jusqu’au 30 septembre pour répondre à l’appel à projets Gestes qui sauvent, via le formulaire. Cet appel est destiné à former les enseignants d’éducation physique de l’enseignement secondaire à former à leur tour des jeunes dans le temps scolaire, pour les rendre capables d’intervenir en cas de malaise cardiaque.

Une aide financière est prévue : jusqu’à 1 500€ pour une école organisant un degré d’observation autonome, et jusqu’à 1 600€ pour une école organisant uniquement les 2e et 3e degrés (enveloppes cumulables si l’école organise les trois degrés).

Transmettre aux élèves les gestes qui sauvent
Transmettre aux élèves les gestes qui sauvent
© PROF/FWB

Cette aide est destinée à l’acquisition du matériel didactique nécessaire à la formation des élèves (mannequins, défibrillateurs d’entrainement, visuels, consommables), et au défraiement des formateurs qui viendront dans l’école pour former les professeurs d’éducation physique (1/2 jour pour l’école DOA, 1 jour pour les autres).

L’idée est que les enseignants soient ensuite en mesure d’utiliser le matériel didactique et de transmettre à leurs élèves les gestes qui sauvent.

Un jury sélectionnera les projets selon des critères mentionnés à l’annexe 1 de la circulaire 8211. L’école doit notamment s’engager à former au minimum la moitié des élèves la première année du projet.

La circulaire mentionne deux partenaires susceptibles de former les enseignants : L’école sauve des vies, projet des ASBL Amis du SAMU et Ligue francophone belge du sauvetage ; et Enseignants Relais RCP, de la Croix-Rouge de Belgique. Mais les écoles sont libres de collaborer avec un autre partenaire dont le jury appréciera l’expérience (notamment via la demande d’agrément et de reconnaissance par l’Institut de la Formation en cours de Carrière).

D. C.

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !