Enseignement.be - Magazine PROF n°46

banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°46

 


A votre service 

GoPéda : stop au gaspillage d’outils pédagogiques

Article publié le 02 / 06 / 2020.

Unis dans la vie, Delphine Roossens et Benoit Deby sont passionnés par le métier d’enseignant et très sensibles à la cause écologique. Ils ont lancé GoPéda, plateforme d’intermédiation dédiée à l’échange de matériels pédagogiques.

Le gaspillage de matériel scolaire est une problématique importante dans l’enseignement. C’est à partir de ce constat que Delphine et Benoit se sont lancés dans l’aventure GoPéda (www.gopeda.com). « Benoit est instituteur dans le primaire. Je l’ai également été pendant deux ans avant d’enseigner l’alphabétisation en promotion sociale », nous explique Delphine.

« Tout au long de notre carrière d’enseignant, nous devons acquérir et accumuler du matériel pédagogique pour nos classes. Surtout en maternelle ou encore en 1re et en 2e primaire. Du matériel qui peut être très couteux, car nous sommes obligés de l’acheter neuf. Bien souvent, on l’utilise le temps nécessaire et ensuite il finit dans un grenier faute de pouvoir lui donner une seconde vie. D’autre part, de nombreux parents accumulent au fil des ans les manuels scolaires de leurs enfants et il n’est pas toujours simple de trouver une connaissance, un proche à qui les transmettre.»

Delphine Roossens et Benoit Deby seraient très heureux si leur plateforme pouvait réduire l’impact environnemental en en favorisant le recyclage d’outils pédagogiques.
Delphine Roossens et Benoit Deby seraient très heureux si leur plateforme pouvait réduire l’impact environnemental en en favorisant le recyclage d’outils pédagogiques.
© Raphaël Deby

Mais ce temps est révolu grâce à GoPéda. Benoit nous explique comment : « C’est très simple ! Cela fonctionne plus ou moins de la même manière que des applications comme Vinted ou encore Ebay. C’est-à-dire que l’on met en relation un acheteur et un vendeur. Ce dernier doit simplement encoder son objet et indiquer son prix de vente. »

« Une fois le produit vendu, on se charge de fournir le bordereau de livraison au vendeur. L’acheteur et le vendeur peuvent également s’arranger entre eux pour se transmettre le produit en mains propres. L’inscription et la mise en ligne d’articles sont 100% gratuits. Une petite somme est néanmoins prélevée lors de chaque transaction afin de couvrir les frais de services, mais il ne s’agit là que de quelques centimes.»

Un concept unique puisque, même s’il existe une multitude de plateformes de ce genre, il n’en existe aucune spécialement dédiée à l’enseignement. Et à l’heure où les enjeux écologiques sont énormes, la création d’une plateforme permettant une économie circulaire dans l’enseignement arrive à point nommé. « Nous sommes très axés écologie avec Benoit », relance Delphine. « Nous serons les plus heureux si notre plateforme peut contribuer à préserver notre planète en favorisant le recyclage d’outils pédagogiques ».

Delphine et Benoit avaient également à cœur d’amener une dimension sociale à leur projet. Un pourcentage de chaque transaction est ainsi reversé à l’association Proma ASBL qui soutient l’éducation des enfants et des adultes en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique.

La plateforme est d’ores et déjà disponible en ligne, mais le travail des deux co-fondateurs ne s’arrête pas là, comme nous l’explique Benoit : « Nous devons dans un premier temps faire en sorte qu’un maximum de monde entende parler de GoPéda afin qu’enseignants, directeurs et parents puissent en profiter. »

« Ensuite, nous aimerions lancer une application mobile pour coller au mieux à l’air du temps. Enfin, nous souhaiterions développer plus encore le concept et organiser des évènements GoPéda qui seraient des véritables brocantes où chacun pourrait vendre son matériel pédagogique et ainsi lui donner une seconde vie. »

Vous avez du matériel pédagogique et vous ne savez pas quoi en faire ? Rendez-vous sur GoPéda !

Jayson PLÉ
 

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !