Enseignement.be - Magazine PROF n°38

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°38

 


L'info 

Pacte : des avancées dans des dossiers-clés

Article publié le 06 / 06 / 2018.

Nouveau cadre de pilotage de l’enseignement, réorganisation de l’Inspection, grilles-horaires, autonomie du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement : des dossiers-clés qui avancent.

Début mai, le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles a adopté des textes qui constituent des avancées dans quatre dossiers-clés du Pacte pour un Enseignement d’excellence.

Notre numéro de mars (1) a détaillé le nouveau cadre de pilotage de notre système éducatif, qui passera par des contrats d’objectifs liant chaque établissement scolaire à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cela suppose la création d’un corps de 88 délégués au contrat d’objectif (DCO) placés sous l’autorité de 9 directeurs de zone (DZ).

Soumis au Conseil d’État, les deux avant-projets de décret relatifs à ce nouveau cadre et à ce nouveau corps devaient être examinés par les députés communautaires en juillet. Cet examen n’a finalement eu lieu au Parlement qu’en septembre. Au moment de boucler l’édition imprimée de ce numéro de juin-juillet-aout 2018 du magazine, l’appel à candidats pour ces postes de DCO et DZ était prévu en septembre. Celui-ci est toutefois postposé. Dès qu’elle sera définitivement fixée, la nouvelle date de cet appel sera largement diffusée (notamment via http://www.enseignement.be/index.php?page=28087&navi=4533).

C’est aussi à partir de la rentrée 2018 qu’une première vague d’établissements scolaires entreront dans la dynamique des plans de pilotage (2). Mi-mai, les circulaires 6636, 6637 et 6638 ont invité les écoles à se porter candidates pour la deuxième vague (rentrée 2019), via leur fédération de pouvoirs organisateurs.

En lien avec ce nouveau cadre de pilotage, le Gouvernement a balisé la réorganisation du Service général de l’Inspection. Fin mai, un avant-projet de décret était en préparation. L’objectif est de faire en sorte que les missions de l’Inspection soient complémentaires et s’articulent avec les missions des DCO.

Le Gouvernement (3) évoque quatre missions : l’évaluation de pratiques pédagogiques spécifiques (comme l’immersion, l’alternance, le regroupement de deux périodes en un bloc de 90 minutes…) ; la réalisation d’audit en vue d’établir un diagnostic d’établissements en difficulté, les investigations et contrôles spécifiques afin de s’assurer du respect de la règlementation,  et une expertise pédagogique au sein de commissions (élaboration des référentiels des différentes disciplines, par exemple).

Le Gouvernement a également adopté une note décidant de la création d’une entité Wallonie-Bruxelles Enseignement juridiquement distincte et indépendante de l’Administration générale de l’Enseignement, à partir du 1er janvier 2019. Cela permettra d’assurer l’impartialité du pouvoir régulateur (l’Administration) par rapport à l’ensemble des établissements, quels qu’en soient les réseaux. L’objectif est d’assurer à la date du 1er janvier 2019 la séparation juridique de l’Administration et de WBE. Rien ne changera dans la situation des personnels concernés à cette date. Le transfert des personnels et des ressources de WBE sera organisé dans un second temps en préservant bien entendu les droits de chacun.

Enfin, une note balise également les grilles-horaires du futur tronc commun (lire Grilles-horaires).

D. C.

(1) http://enseignement.be/index.php?page=27203&id=2383
(2) Lire notre dossier « Pacte pour un Enseignement d’excellence » de mars 2017.
http://www.enseignement.be/index.php?page=27203&id=2054
(3) http://gouvernement.cfwb.be/le-pacte-pour-un-enseignement-d-excellence-passe-la-vitesse-sup-rieure

Grilles-horaires

Le Gouvernement a adopté une note d’orientation balisant les grilles-horaires du futur tronc commun.

Au fondamental, la grille indicative intègre l’éveil scientifique et aux sciences humaines dès le début du primaire ainsi qu’un accompagnement personnalisé pour tous. Pour chaque discipline, les référentiels fixeront les attendus annuels.

Au secondaire, quatre modalités seront possibles, au choix des équipes pédagogiques :

- 32 périodes de 50 minutes, avec accompagnement personnalisé réparti entre les différentes disciplines ;

- 34 périodes de 45 minutes par blocs de 90 minutes ;

- 32 périodes de 50 minutes complétées par des moments d’apprentissage « concentré » (au moins 18 demi-journées) ;

- 30 périodes de 50 minutes complétées par quatre semaines d’apprentissage « concentré ».

D’ici fin 2018, le Parlement se penchera sur les décrets qui doivent être modifiés pour concrétiser ces intentions.

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !