banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°37

 

Clic et Tic 

« Il ne suffit pas d’être un geek pour enseigner avec le numérique »

Article publié le 30 / 03 / 2018.

L’Agence du Numérique de la Wallonie a publié son Baromètre 2018 consacré à l’éducation. Peut mieux faire, même si les enseignants sont bien équipés.

De mai à septembre 2017, 2066 chefs d’établissements et 2585 enseignants d’autre part ont répondu à l’enquête IRUNE (pour Infrastructure, Ressources et Usages Numériques dans l’Enseignement) menée par l’Agence numérique de la Wallonie, en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Communauté germanophone et la Région bruxelloise.

© Infographie PROF/FWB

Sur base des résultats de ce Baromètre Digital Wallonia 2018 (http://www.digitalwallonia.be/education2018-equipements/), cinq recommandations : renforcer la formation, augmenter l'infrastructure dans les écoles, apporter un support technique et logistique, organiser l’accompagnement pédagogique des initiatives, soutenir les collaborations et échanges.

André Delacharlerie, de l’Agence du Numérique, observe que les enseignants sont bien équipés : 45% ont un PC fixe, 87% un portable, 51% une tablette, 93% une connexion internet. 88% se connectent chaque jour (lire nos infographies), et ils sont très nombreux à utiliser l’ordinateur et internet pour préparer leurs cours.

Par contre, les usages pédagogiques du numérique, en classe, restent peu fréquents. Idem pour la communication avec les parents ou élèves après la classe. De plus, le sentiment de compétence affiché par les enseignants sondés pose question : par rapport à l’usage pédagogique du numérique, 57% disent « se débrouiller » et 14% n’avoir « aucune connaissance ». Et 23% disent n’avoir jamais suivi aucune formation…

À ce propos, M. Delacharlerie est très net : « Il faut cesser de croire que les choses vont s’améliorer naturellement avec l’arrivée des jeunes enseignants… Il ne suffit pas d’être un geek pour enseigner avec le numérique ».

Parmi les facteurs-clés incitant à l’usage du numérique en classe figure évidemment la disponibilité des équipements en classe. Il y a en moyenne 10,6 PC et/ou tablettes pour 100 élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles. Peu en comparaison de nos voisins. Et le matériel ne suffit pas : le manque de personne-ressource, technique ou techno-pédagogique, est également souligné.

Didier CATTEAU

© Infographie PROF/FWB

© Infographie PROF/FWB

© Infographie PROF/FWB

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !