banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°36

 


L'info 

Mathématiques rime
avec ludique et artistique

Article publié le 11 / 12 / 2017.

Mêler créativité, jeu et travail collectif aux mathématiques pour les rendre plus vivantes : c’est l’objectif du Möbius Festival, à l’École Notre-Dame de Bon-Secours.

L’éponge de Menger, vous connaissez ? Dix-neuf paires d’yeux ébahis observent sur un écran un cube partiellement évidé se complexifiant progressivement. Et Philippe Baraduc, l’animateur de cet atelier mathématiques, de mettre au défi cette classe de 3-4primaire de l’École Notre-Dame de Bon-Secours : « Vous réaliserez ensemble cette éponge en assemblant quatre-cents cubes de quatre centimètres d’arête ».

Les élèves travaillent les compétences mathématiques en construisant, en manipulant.
Les élèves travaillent les compétences mathématiques en construisant, en manipulant.
© PROF/FWB

Cette réalisation et bien d’autres seront présentées le 24 juin 2018 au Möbius Festival, soutenu par la Fondation Roi Baudouin : des rencontres et spectacles autour des arts et des mathématiques. « Nous voulons amener les enfants à jouer, manipuler, construire des objets ou des concepts afin de les rendre plus réceptifs en classe pour aborder les outils de maitrise des mathématiques », explique M. Baraduc. De formation supérieure scientifique, il a enseigné les maths et la physique et a co-fondé la Compagnie Al Kymia, qui met les sciences en scène. « Dans cette école rurale en encadrement différencié, les élèves ont difficilement accès à des animations scientifiques, au Printemps des Sciences par exemple ».

Lors des ateliers bimensuels, les élèves ont réalisé un ruban de Möbius, ruban à une seule face obtenu en collant les extrémités d’une bande de papier après les avoir retournées ; ils assembleront hexagones et pentagones pour réaliser un ballon de foot en papier. Au deuxième trimestre, ils apprendront que les chiffres ont une histoire : D'où vient le zéro, le nombre pi ? Comment écrit-on les chiffres romains, indiens ? En costume du savant médiéval du 13siècle, M. Baraduc les fera calculer comme au Moyen Âge avec la méthode Per gelosia et celle de l’abaque de Gerbert d’Aurillac.

Ensuite, d’autres animateurs entreront en scène : un artiste plasticien montrera l’importance du point de vue à travers le travail qu’il a réalisé sur le cube ; un conte mathématico-musical interactif débouchera sur un travail d’acteurs, d’expression, de mouvement…

« Ces activités permettent de travailler les compétences mathématiques de manière ludique. Les élèves appréhendent plus facilement les notions de grandeurs, de figures, de solides. Essais et erreurs les font progresser et ils développent logique et dextérité, explique l’institutrice, Patricia Guelton. Et les ateliers favorisent l’entraide et la confiance en soi… »

Catherine MOREAU

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !