banner du site

Menu Enseignement.be

logo fiches fiscale et syndicales
logo dossier tice osons la collaboration
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo decolage
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
logo Educatube
logo Carteprof.be
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Magazine PROF n°36

 

L'info 

Des livres en 25, 30 ou 35 exemplaires
directement dans votre école

Article publié le 11 / 12 / 2017.

Service d’appui aux bibliothèques reconnues de toute la Fédération Wallonie-Bruxelles, la bibliothèque centrale du Brabant wallon, située à Nivelles, chouchoute les enseignants, qui l’ignorent trop souvent…

Bibliothécaires-médiateurs, Myriam Roland et Jean-Luc Capelle, entre autres missions, gèrent les 33 056 ouvrages des fonds Jeunesse de la Bibliothèque centrale du Brabant wallon (Fédération Wallonie-Bruxelles), située à Nivelles. Des fonds rebaptisés [BiblioProfs]Jeunesse. Ce sont eux qui organisent le prêt des quelques 1 262 séries contenant chacune 25, 30 ou 35 exemplaires des albums ou romans jeunesse destinés aux élèves de 4 à 16 ans. Et donc aux enseignants, qui seront sans doute surpris par la facilité de ce service trop méconnu.

Myriam Roland : « Les enseignants peuvent emprunter jusqu’à six séries en même temps, et quatre jeux pédagogiques… »
© PROF/FWB

Le catalogue est en ligne (via http://www.webopac.cfwb.be/adlibfj/). La toute grosse majorité des séries s’adressent aux 4-12 ans, mais il y a tout de même une cinquantaine de séries conseillées aux 14-16 ans. Et le catalogue s’accroit : en douze mois, 42 séries ont été acquises.

Livré à l’école
ou dans une bibliothèque

Deux pistes pour profiter gratuitement de cette manne, après inscription auprès d’une bibliothèque locale ou de la centrale du Brabant wallon. Soit on s’adresse directement à Jean-Luc Capelle ou Myriam Roland, par téléphone, par courriel ou sur place (la [BiblioProfs]Jeunesse est ouverte le mercredi de 9 à 12 et de 13 à 17h). Soit on passe par sa bibliothèque habituelle, qui s’adresse alors à Nivelles.

« Je vois si les séries sont disponibles : on peut en emprunter jusqu’à six en même temps, et quatre jeux pédagogiques en plus, pour huit semaines », explique la dynamique gestionnaire du Fonds, qui prend également soin de lire, résumer, décrire les albums et romans, pour le catalogue en ligne, mais aussi la page Facebook et un blog tous deux intitulés Jeunelitpas.

Facilité du service, écrivions-nous. C’est que les commandes sont livrées soit par BPost à l’école, soit par une navette qui à partir de janvier 2018 les déposera dans les bibliothèques reconnues, partout en Wallonie et à Bruxelles !

Lise Huyberechts, elle, n’a pas besoin de navette, puisqu’elle enseigne à Nivelles, en 5e primaire, à l’Institut Sainte-Thérèse. Le premier intérêt du service est que « chaque enfant peut avoir le même livre en même temps. Au départ, c’est cela qui m’intéressait. Aujourd’hui, ma vision a un peu changé : c’est bien aussi d’avoir des livres différents, par exemple de prendre quatre titres en six exemplaires. C’est très souple ! »

Des livres gratuits, une aubaine !

[BiblioProfs]Jeunesse, c’est aussi du conseil. « Si j’ai des questions, je n’hésite pas, parce que ce n’est pas toujours facile de choisir un livre. J’essaie de varier les thèmes, les genres. » Et si le Fonds n’existait pas ? « Je ne sais pas si l’achat des livres par les parents serait un problème, mais dans les écoles, on compte beaucoup ! » Alors, des livres gratuits, c’est une aubaine…

Professeur de français en 3e secondaire à l’athénée de Nivelles, Céline Scokaert, apprécie aussi le côté pratique. « Il n’est plus question de livre oublié, indisponible à la bibliothèque ou épuisé en librairie ! Comme mon programme prévoit cinq à huit livres par an, j’essaie qu’il y en ait deux qui viennent de [BiblioProfs]Jeunesse. Avant, je travaillais avec une librairie, sur base de la sélection du Prix Farniente. De très bons livres, mais récents, donc souvent plus chers que 10€… J’essaie de diminuer le cout en faisant des échanges entre mes trois classes de 3e

« En découvrant [BiblioProfs]Jeunesse, je me suis rendu compte que la sélection se basait aussi sur le Prix Farniente ! Et j’ai même pu demander à la bibliothèque d’acquérir des romands de Sarah Berti, une auteure de la région que j’ai pu faire venir en classe. J’ai emprunté deux romans et un policier, pour mes trois classes. »

« Comme il y a une trentaine d’exemplaires par titre et que j’ai trois classes, je suis obligée de choisir trois livres différents… Très vite, entre élèves, on compare la grosseur ou la difficulté du titre… Ce que j’ai fait, cette année, c’est prendre trente exemplaires de trois romans, que je propose aux trois classes. Le hasard a bien fait les choses : chaque élève a eu le titre de son choix... »

Responsable des acquisitions, M. Jean-Luc Capelle confirme que le choix des ouvrages se fait sur base de critiques d’ouvrages de revues professionnelles de littérature de jeunesse, d’avis pertinents de collègues bibliothécaires travaillant en section jeunesse et aussi de propositions d’enseignants. Raison de plus pour en profiter…

Didier CATTEAU

Picoti… tous partis ? distribué en maternelle

Depuis octobre 2017, les classes d'accueil et de 1re maternelle peuvent recevoir l’album Picoti… tous partis ?, de Françoise Rogier, par l'intermédiaire d'une bibliothèqye publique. Et c'est gratuit. 

L’album Picoti… tous partis ?, de Françoise Rogier, est destiné aux enfants de classe d’accueil et de 1re maternelle. Tiré à 55.000 exemplaires, il est distribué gratuitement depuis octobre, dans le cadre de La Fureur de lire et du Plan Lecture.

Picoti… tous partis ? s’inspire de la comptine Une poule sur un mur qui picote du pain dur... Madame Poule est inquiète car ses petits ont quitté le nid. Partie à leur recherche dans la forêt, elle entend une voix bien  qui proclame « Je vais vous manger ! ». Le loup et le danger ne sont peut-être pas loin... Le livre est accompagné d’un fascicule pédagogique.

Les instituteurs sont invités à contacter la bibliothèque proche de l’école ou la bibliothèque centrale de leur province afin de recevoir ces ouvrages dans le cadre d’une animation/découverte de la bibliothèque.

Les détails via http://www.fureurdelire.cfwb.be/ (onglet Bon… et Picoti…) et via la circulaire 6397 (http://www.adm.cfwb.be)

Une mine d’or

Il existe près de 150 réseaux de bibliothèques en Wallonie et à Bruxelles, qui sont reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les enseignants y trouveront des services mis en place avec l’appui des six bibliothèques centrales (une à Bruxelles et une dans chaque province wallonne. Pour en savoir plus : http://www.bibliotheque.be.

La Bibliothèque centrale de Nivelles, outre [BiblioProfs]Jeunesse (lire ci-contre), détaille son offre via http://www.escapages.cfwb.be (onglets « Espace enseignants », « Espace professionnel » ou « Espace évènements »).

Les collections d’appoint. Des malles d’ouvrages sur près de 40 thèmes à ce jour (le chocolat, le corps humain, les polars du monde, le théâtre jeunesse, la guerre 14-18,…), prêtées aux bibliothèques du réseau de la Fédération-Wallonie-Bruxelles jusqu’à trois mois. Les enseignants peuvent les emprunter via leur bibliothèque (> Espace professionnel).

Les malles philosophiques. Destinées à l’enseignement primaire, elles contiennent une sélection de livres, jeux et ouvrages pédagogiques de référence et des pistes d'exploitation, sur cinq thèmes à ce jour : amour et amitié, bonheur, différences, relations intergénérationnelles et violence (> Espace enseignants).

Matériel didactique. Un ensemble de jeux à caractère pédagogique, autour du langage et de la langue, des jeux mathématiques, des jeux d’exploration et de connaissances, pour tous publics. Ces jeux peuvent être empruntés par les bibliothécaires et/ou les professionnels de l’éducation et de la remédiation (> Espace professionnel).

Caracol. Base de données permettant d'effectuer des recherches (livres et jeux) et de savoir dans quelle bibliothèque locale (du Brabant wallon) se trouve le document. http://www.caracol-bibliotheques.be.

Le prêt INTER. Une ressource figurant dans le portail http://www.samarcande-bibliotheques.be peut être livrée dans la bibliothèque de son choix dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Fonds professionnel. Ouvrages scientifiques ciblant les bibliothécaires et professionnels du livre.

Fonds dialectal. Pièces de théâtre, poésies, chansons, textes en wallon ; ouvrages de dialectologie, de philologie et consacrés à la littérature wallonne (> Fonds dialectal).

Fonds patrimonial. Pour l’essentiel des ouvrages d’art, d’histoire ou de folklore, des annales de sociétés d’histoire et d’archéologie, des journaux du 19e siècle, des revues actuelles… le tout centré principalement sur le Brabant. En consultation sur place (> Fonds patrimonial).

Des animations. Outre sa participation à la Fureur de lire, la Bibliothèque centrale organise avec les bibliothèques locales du réseau une Nuit des bibliothèques (22 décembre) prolongée durant les vacances d’hiver par des ateliers « doudou it yourself » avec cette année l’auteure Mélanie Rutten en invitée d’honneur. Et chaque année, au printemps, Les nuits d'encre proposent au printemps de rencontrer des auteurs belges (> Espace évènements).