banner du site

Menu Enseignement.be

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°25

 


Lectures 

Peut-on réformer l’école ?

Article publié le 01 / 04 / 2015.

Dans ce qui devrait être un des livres de chevet de tout acteur du Pacte pour un Enseignement d’Excellence, Vincent Dupriez examine « pourquoi le changement pédagogique, et en particulier les réformes pédagogiques, sont si difficiles à conduire ».

Il présente d’abord des modèles théoriques pour penser le changement. Il fut une époque où « un bon outil devait être teacher-proof, c’est-à-dire résister aux enseignants », et où l’on considérait que toutes les composantes des systèmes éducatifs poursuivaient quasi naturellement les objectifs qui leur étaient assignés…

Cette vision trop mécanique a fait place à une analyse organisationnelle, qui voit deux logiques à l’œuvre : bureaucratique (modalités d’organisation, regroupement des élèves, définition des programmes,…) et professionnelle (l’acte d’enseigner, peu prescrit par les textes réglementaires).

Focus ensuite sur la gouvernance. Par une autonomie accrue des établissements, qui ne tient pas ses promesses car cela « ne garantit absolument pas que cette autonomie va être source d’une évolution des pratiques enseignantes ni qu’elle va, in fine, bénéficier aux élèves ». Par le « quasi-marché scolaire » et sa saine concurrence, alors ? Elle reçoit ici une volée de bois vert, recherches à l’appui. Idem pour les politiques de pilotage par les résultats.

La troisième partie met en évidence deux modes d’intervention plus récents et contradictoires. Le premier, l’éducation fondée sur les preuves, en vient à proposer aux établissements les services (payants) d’intervenants extérieurs (financés notamment par des fonds privés) qui prescrivent des programmes standardisés. Le second, au contraire, s’appuie sur le développement professionnel des enseignants, ce qui pose la question de leur pouvoir d’action sur les réformes.

D.  C.

DUPRIEZ V., Peut-on réformer l’école ?, éd. De Boeck (coll. Pédagogies en développement), 2015.

 

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !