Menu Enseignement.be

 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

L’éveil aux langues en Fédération Wallonie-Bruxelles

 

Introduction

Illustration éveil aux langues (tour de Babel)

Contrairement à ce d’aucuns pensent, l’éveil aux langues n’est pas une nouvelle forme d’apprentissage précoce, visant à développer très tôt dans la scolarité la capacité de communiquer dans une langue différente de sa langue maternelle.

L'éveil aux langues vise à « préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d'une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures » (Décret-Missions, Moniteur belge du 23 septembre 1997, article 6). Les activités d’éveil aux langues mettent les élèves en contact avec des matériaux sonores et visuels provenant d'une variété de langues de divers statuts (langue de l'école, langues enseignées à l’école, langues régionales, langues des migrants, autres langues de l’Europe et du monde). L'élève est amené à découvrir ces matériaux, à les explorer et à les comparer, et ce dès la 3e maternelle.


Il s’agit donc principalement d’approfondir l’intérêt pour la diversité linguistique et culturelle, de renforcer la motivation à apprendre des langues et de développer diverses aptitudes métalinguistiques de nature à faciliter cet apprentissage. Bon nombre d’activités d’éveil aux langues permettent simultanément d’aborder d’autres objectifs du programme.