ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 26-03-2020 à 00:00.

Mesures particulières en vigueur dans le contexte de la crise du Coronavirus (2021 – 2022)

 


Vous trouverez sur cette page un aperçu des mesures de précaution liées au covid actuellement en vigueur dans les écoles en Wallonie et à Bruxelles. 

Suite au comité de concertation de ce vendredi 4 mars 2022, le code jaune sera désormais d’application en Belgique dès le lundi 7 mars 2022. Ce passage du code orange au code jaune permet de procéder à de nombreux assouplissements au sein des écoles.

L'ensemble du protocole est disponible dans la circulaire 8500 (fondamental) et la circulaire 8501 (secondaire).

 

> Port du masque à l’école

> Utilisation des classes et gestion des groupes

> Ventilation des locaux

> Utilisation des cantines et accueil

> Psychomotricité et cours d’éducation sportive, piscine

> Organisation des activités extra-muros

> Présence de tiers dans l’école et activités de groupes (réunions, proclamations, fêtes, etc.)

> Locaux et formations des membres du personnel

> Gestion des cas et des contacts

 

 

Port du masque à l'école


Les élèves et les membres du personnel ne doivent plus porter le masque à l’école. Néanmoins, ceux qui souhaitent le garder sont autorisés à le faire.

Le port d’un masque FFP2 est d’ailleurs recommandé pour les personnes médicalement vulnérables.
 

 

 

 


 

 

Utilisation des classes et gestion des groupes


Les salles de classes peuvent être utilisées normalement, dans le strict respect des recommandations en matière de ventilation (notamment par l’utilisation de détecteurs de CO2).

 

 

 


 

 

Ventilation des locaux


Les règles de base pour la ventilation des locaux restent d’application. Il est ainsi demandé de :
 

  • Ouvrir les fenêtres avant les cours, aux intercours, pauses et après les cours

  • Maintenir les fenêtres entrouvertes pendant les cours et les ouvrir complètement pendant les pauses


Vous retrouverez des recommandations plus précises à ce sujet dans la circulaire 8077

Afin de mesurer la qualité de l'air, les écoles doivent équiper leurs locaux (classes, réfectoires, salles des profs, etc.) de détecteurs de CO2. La priorité est mise sur les locaux à disposition des membres du personnel, les cantines et infrastructures sportives au sein desquels un détecteur doit être installé le plus rapidement possible.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a dégagé un budget afin de soutenir les établissements scolaires pour l'achat de ces détecteurs.
 

> Plus d'infos sur la ventilation des locaux et la stratégie de mise à disposition de détecteurs de CO2 dans la circulaire 8360


Les écoles peuvent en outre solliciter une analyse de risques auprès du Comité pour la prévention et la Protection au travail (CPPT), ou à défaut avec le Service Interne pour la Prévention et la Protection au Travail (SIPPT) sur ce sujet.

 

 

 


 

 

Utilisation des cantines et accueil


Les réfectoires peuvent être utilisés normalement, dans le strict respect des recommandations en matière de ventilation. Un détecteur de CO2 doit y être installé.

Les accueils avant et après l'école se déroulent normalement selon les horaires habituellement prévus par l'établissement et avec les personnels qui s'y consacrent d’ordinaire.

 

 

 


 

 

Psychomotricité et cours d’éducation sportive, piscine


Les cours de psychomotricité, d'éducation physique et de natation sont autorisés.

Les recommandations en matière de ventilation doivent être respectées strictement dans les infrastructures sportives. Un détecteur de CO2 doit y être installé le plus rapidement possible.

 

 

 


 

 

Organisation d'activités extra-muros


Les activités extra-muros d'une journée sont autorisées dans le respect des règles en vigueur dans la société et au sein du secteur d'accueil de l'activité.

Les activités extra-muros avec nuitées sont autorisées dans le respect des règles en vigueur dans la société. Les écoles sont invitées à prendre connaissance des conditions applicables au secteur d’accueil des activités. Pour les séjours prévus à l’étranger, ce sont les règles de gestion des cas du pays d’accueil qui seront d’application.
Il est fortement recommandé aux élèves et accompagnants d’effectuer effectuent un autotest avant de partir (si possible le jour du départ).

En matière de transport, les règles en vigueur dans la société sont d’application.

 

> Pour toutes les activités organisées en Belgique : baromètre COVID « Activités récréatives » 

> Pour toutes les activités projetées à l’étranger : site internet du SPF Affaires étrangères

 

 

 


 

 

Présence de tiers dans l'école et activités de groupe (réunions, proclamations, fêtes, etc.)


La présence de tiers dans l’école est autorisée. Les réunions peuvent avoir lieu en présentiel, dans le respect des règles applicables dans la société.

Pour les évènements publics, les écoles peuvent se référer au baromètre COVID applicable au type d’activité concernée (ex : le baromètre « évènement public » pour une fancy-fair ou une pièce de théâtre ou le baromètre Horeca pour un souper).

 

 

 


 

 

Locaux et formations des membres du personnel

 

Les consignes qui s'appliquent au sein des locaux partagés par le personnel sont les suivantes :
 

  • respecter strictement les recommandations de ventilation
     
  • installer dès que possible un capteur de CO2 dans le local
     

Les formations des enseignants et directions peuvent reprendre en présentiel, dans le respect des règles applicables en société.

 

 

 


 

 

Gestion des cas et des contacts

 

Depuis ce 17 mars, les équipes PSE et les directions d’école ne doivent plus effectuer aucun tracing, ni monitoring, il n’y a donc plus de suivi de contact ou d’Emergency brake.

Les écoles n’ont plus d’obligation de rapporter les cas confirmés de COVID à leur équipe PSE. Ceci signifie concrètement que désormais et de manière générale dans l’ensemble de la société, seuls les enfants âgés de 6 ans et plus qui présentent des symptômes possibles de COVID-19 doivent être testés et seuls les cas positifs doivent être isolés. Quant aux enfants de moins de 6 ans, un test n’est recommandé qu'en cas de symptômes après un contact à risque récent.

> Consulter également la circulaire 8515
 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les mesures en vigueur dans les écoles ?


L'ensemble du protocole est disponible dans la circulaire 8500 (fondamental) et la circulaire 8501 (secondaire) .