Enseignement.be - La collaboration comme condition de réussite de l’intégration du numérique

banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 31-05-2016 à 00:00.

La collaboration comme condition de réussite de l’intégration du numérique

 

Si ce dossier tente de montrer les apports possibles des outils numériques au travail collaboratif, il est également intéressant de mettre en évidence les bénéfices de l’apprentissage collaboratif dans un contexte d’intégration du numérique.

Dans son article "Coopératif, collectif, collaboratif : avec ou sans le numérique", Bruno Devauchelle, Chargé de Mission TICE à l'Université Catholique de Lyon et Professeur associé à l'Université de Poitiers, aborde cet autre aspect de l’alliance apprentissage collaboratif – numérique.

Selon lui, "l'apprentissage collaboratif serait la clef de la réussite des dispositifs d'enseignement avec le numérique". 

En effet, les outils numériques actuels favorisent les interactions, le partage et le travail en groupe. Travailler avec le numérique dans une salle de classe organisée de manière traditionnelle tout en favorisant un apprentissage individuel reviendrait à sous-exploiter les potentialités de ces outils.

Les activités de groupe permettent davantage de réunir les conditions nécessaires à la bonne intégration du numérique en classe.

Si la société numérique favorise le travail collaboratif, les aspects collaboratifs sont inhérents à la société numérique. Par conséquent, il est important que les enseignants profitent des potentialités des activités collaboratives pour intégrer l'utilisation d'outils numériques et faire acquérir aux élèves des capacités technologiques, des compétences intellectuelles et des comportements éthiques qui constituent ce que l'on nomme la littératie numérique.

Selon l’OCDE, la "littératie numérique" consiste en "l’aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses compétences et capacités" (OCDE, 2000).

Habilo Médias, le centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique, va dans le même sens : la littératie numérique ne se limite pas au savoir technologique, mais comprend plutôt une panoplie de pratiques éthiques et sociales réfléchies permettant à l’individu de participer à une société qui utilise la technologie des communications numériques.

Pour accéder à l'article de Bruno Devauchelle : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/01/24012014Article635261452467362600.aspx.

 

 

 

 

 

logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF