banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 10-07-2015 à 00:00.

Réseaux sociaux - Les twittclasses à l'heure de la twictée, la dictée 2.0

 

À Uccle, une institutrice, Samira Lkoutbi, utilise le réseau social Twitter pour un travail collaboratif sur la dictée avec sa classe de 5e primaire durant l'année scolaire 2014-2015. Elle raconte son expérience et offre ainsi des pistes pour tous ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure de la Twictée.

Selon Samira Lkoutbi, la Twictée est d'abord une initiative d'enseignants qui échangent, collaborent, s’accordent au sujet d’un texte à dicter aux élèves. Mais, c’est surtout une aventure entre élèves qui, pour se corriger entre pairs, puisent dans leurs acquis, se plongent dans leurs référentiels afin de se réapproprier ou de découvrir les règles orthographiques. Enfin, lorsque la pratique de la Twictée devient régulière, les élèves apprennent sans s’en rendre compte.

Découvrez le témoignage de Samira Lkoutbi ci-dessous, ainsi que l'article "La Twictée dédramatise la dictée" du Magazine PROF n° 27 (p.10) : 

[title] (ressource 13388) Magazine PROF n°0027 - La Twictée dédramatise la dictée (p. 10)

Présentation de l'activité

NIVEAU D’ENSEIGNEMENT CONCERNÉ 

Classe de 5e primaire.

MATIÈRE(S) ET DISCIPLINE(S) CONCERNÉES 

L’orthographe. De manière générale, les Twittclasses échangent dans de nombreux domaines en se proposant des défis tant en math, qu’en français ou en éveil.

MATÉRIEL, LOGICIEL, APPLICATION… UTILISÉ(E)(S) 

Une connexion internet suffit et un ou des ordinateurs (ou tablettes ou smartphones).

Description de l'activité

Samira Lkoutbi : "Avant de se lancer dans l’aventure Twictée, il est utile de s’approprier le réseau Twitter, en ouvrant un compte "prof". Dans mon cas, cela m’a permis de comprendre les pratiques propres à ce réseau social et de suivre des enseignants qui ont fait de Twitter ce qu’il est devenu pour moi aujourd’hui : une source de veille pédagogique d’une très grande richesse, une salle des maitres 2.0, la meilleure salle des profs qui soit. J’y apprends, j’y découvre et je m’ouvre à de nouvelles pratiques. Je disposais déjà d’un blog de classe, créer ma Twittclasse m’est apparu être une opportunité nouvelle de faire écrire mes élèves.

Utiliser Twitter en classe implique quelques recommandations, outre les accords nécessaires (direction et/ou PO et parents d’élèves), le fait d’initier les élèves à un réseau social ne se fait pas sans garde-fou. Il est primordial de construire avec ses élèves une charte concernant l'utilisation en classe de Twitter, étape indispensable afin de délimiter le cadre et de fixer des règles que tous les élèves devront respecter.

Téléchargez l'exemple de Charte proposé par Samira Lkoutbi : [title] (ressource 12742) Charte d'usage de Twitter en classe

Dans une société où le numérique occupe une place grandissante et face à des élèves dits "digital natives", l’éducation au numérique est un enjeu de premier ordre. Outre apprendre à lire, à compter et à calculer…, l’école de demain devra apprendre à publier. L’un des enjeux majeurs est de faire prendre conscience de "l’identité numérique". Une identité numérique se construit, la charte Twitter initie les élèves aux bonnes pratiques et les conscientise face aux traces laissées sur le net. C’est ainsi qu’utiliser Twitter, permet à mes élèves de réfléchir sur l’identité numérique en lien avec l'utilisation de notre compte classe @Classe_SLkoutbi (on ne publie pas n’importe quoi. Il en va de notre image);ce qui aura un impact sur leur future identité numérique personnelle. 

Les Twittclasses, grâce à leur réseau d’abonnés et d’abonnements, échangent sur divers sujets, l’occasion pour  les élèves d’écrire dans de réelles situations d’écriture et d’enrichir divers apprentissages (géographie, français,…), le tout dans un esprit ludique et motivant.

La Twictée est née de la réflexion de deux enseignants ayant déjà expérimenté les impacts positifs qu’engendre l’utilisation de Twitter. Régis Forgione et Fabien Hobart ont conçu tout un dispositif dont voici les grandes lignes :

  1. Les enseignants qui participent aux Twictées sont répartis par TEAM (selon le niveau des élèves, du CP jusqu’au collège).
  2. Au sein de chaque team, dans un document collaboratif (de type Google doc), les enseignants concernés se concertent et s’accordent afin de proposer un seul texte, qui sera identique pour tous et dicté aux élèves, c’est la Twictée, de max 140 caractères. Chaque enseignant diffuse son commentaire (qui bien souvent est lié à la matière à aborder) ou diverses réflexions. Le tout s’harmonise parfaitement et ce, peu importe, les différents publics, les types d’enseignement, voire les expressions propres à différents pays. Cet échange entre enseignants est d’une grande richesse : chacun ouvre sa classe aux autres, des liens se tissent, des collaborations nouvelles peuvent émerger.
  3. Parallèlement, au sein de chaque équipe, Régis Forgione et Fabien Hobart établissent des trios de classes. Chaque classe découvre ainsi les deux classes avec qui les échanges auront lieu. L’une d’entre elle est appelée la classe miroir, c’est elle qui recevra et corrigera nos Twictées. L’autre est la classe scribe qui fournit les Twictées que la 3e classe s’engage à corriger.
  4. Une fois les trios connus, les échangent débutent, une prise de contact est établie sur Twitter. C'est aussi l’occasion de sortir les Atlas afin de localiser les autres classes.
  5. Dans toutes les classes, chaque enseignant dicte la Twictée en individuel d’abord, il s’en suit une négociation par petits groupes de 2 ou 3 : on discute des différentes orthographes, étape primordiale où chacun est amené à justifier tel accord ou telle graphie. Chaque groupe se met d'accord pour proposer une Twictée. Chaque classe produit ainsi autant de Twictées qu'elle a de groupes (8 groupes = 8 Twictées).
  6. Nos Twictées sont envoyées en mode privé (Google doc ou autre) à la classe chargée de les corriger (la classe miroir). De notre côté, nous recevons huit autres Twictées, envoyées par une autre classe (la classe scribe).
  7. Les Twictées reçues sont analysées. Les erreurs sont répertoriées selon des balises précises #AccordGN, #AccordSV, #Homophone... (un dicctionnaire de balises existe). Les corrections sont envoyées via Twitter, ce sont les "twoutils". Un twoutil est une phrase courte (max. 140 caractères) qui propose les outils nécessaires pour la correction. Ces twoutils doivent être rédigés de façon très précise : sous forme de mini règle d'orthographe. La rédaction des twoutils est la phase la plus importante de tout le processus, c’est là que toutes les réflexions orthographiques sont à leur apogée, ça cogite, ça travaille en mode papier crayon, tout simplement.
  8. En parallèle, nous recevons nos twoutils de notre classe miroir. Ces précieux twoutils nous permettront au final de corriger nos propres Twictées initiales. La boucle est bouclée... enfin, pas tout à fait, car à la fin du processus, en guise d'évaluation, nous faisons une dictée bilan inspirée de la Twictée. Au-delà de l'aspect pédagogique d'un tel dispositif, les enfants sont amenés à échanger avec d'autres Twittclasses francophones de par le monde. Une très belle aventure qui permet de travailler la géographie, l'orthographe et les nouvelles technologies."

Infographie - La Twictée : comment ça marche ?

 

Résultat(s) de l'activité

Samira Lkoutbi : "Les enfants sont enchantés des échanges réalisés à travers la Twictée. Adultes comme élèves attendons impatiemment chaque nouvelle Twictée, c’est à chaque fois une nouvelle aventure qui se vit, c’est tellement riche et passionnant. Le compte Twitter de la classe @Classe_SLkoutbi offre un regard sur les échanges réalisés. Le blog de la classe http://slkoutbi.blogspot.be/ donne aussi un aperçu de quelques  pratiques de classe."

Évaluation de l'activité

Samira Lkoutbi : "Je n’en tire que du positif. Mes élèves sont motivés, intéressés, se sentent valorisés car ils sont pleinement acteurs de leurs apprentissages, ils apprennent beaucoup car ils confrontent des graphies différentes et sont ainsi obligés de justifier pourquoi tel mot s’écrit de telle façon. Ils se corrigent entre pairs, se sentent rassurés et craignent moins la dictée.

Personnellement, cela m’apporte beaucoup, mes collègues twictonautes sont à mes côtés, nous discutons de nos expériences et partageons nos pratiques. Des échanges très enrichissants qui aboutissent même à des rencontres, c’est ainsi que nous nous sommes réunis lors de l’Université d’été de la Twictée qui se tenait dans le cadre du Colloque Ludovia#12 à Ax-les-Thermes : http://www.ludovia.com/2015/06/twictee-et-les-twictonautes-sinvitent-a-ludovia-pour-faire-leur-rentree-u_twictee/.

Cependant, l’aspect matériel n’est pas à négliger. Lors de nos premiers pas sur Twitter, j’utilisais mon smartphone personnel qui partageait la connexion 3G sur une petite tablette 7 pouces. Ce n’était pas évident, mais nous nous sommes longtemps contentés de cette seule fenêtre sur le web. Par la suite, la visite de ma directrice en classe a fait bouger les choses, convaincue elle aussi des bénéfices pédagogiques que l’on pouvait en tirer, elle m’a permis de bénéficier d’une connexion internet au câble. C’était un grand pas en avant !

Cette année, j’ai pu expérimenter quelques tablettes (en prêt pendant un peu plus d’un mois), j’ai dû ruser d’ingéniosité pour ouvrir mon petit réseau wifi de classe, ce fut un véritable bonheur de pouvoir utiliser pareil matériel. J’espère bien prochainement avoir l’opportunité de disposer d’une petite dizaine de tablettes, ce serait l’idéal. Outre la Twictée, ces tablettes offrent de multiples intérêts pédagogiques indéniables."

 

 

 

 

 

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF