Enseignement.be - Etudier à l'étranger: études dans le pays hôte

banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 23:45.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 03-06-2010 à 00:00.

Etudier à l'étranger: études dans le pays hôte

 

Démarches à effectuer

Quitter l'enseignement obligatoire

Tant pour l’enseignement fondamental que pour l’enseignement secondaire (principalement au premier degré), il importe d'informer le chef d’établissement du départ de l'élève. Celui-ci  précisera les formalités à entreprendre en fonction du niveau d'étude.

Vous trouverez les informations concernant les procédures de changement d'établissement sur les pages suivantes : 

Reconnaissance des diplômes

Tant au départ qu’au retour, les diplômes et titres déjà obtenus  dans un pays devront être reconnus par l’autre pays.

Attention : généralement, les documents présentés à l’étranger doivent être légalisés.

Les procédures d’équivalence 

Une équivalence est un document qui détermine, dans un pays la valeur des études suivies à l'étranger.
L’équivalence est toujours fournie par le pays d’accueil en fonction de sa structure d’enseignement.
Les demandes d’équivalences lorsque l’on part à l’étranger sont donc à introduire dans le pays d’accueil.
Via le site de l'ENIC-NARIC, vous avez accès à toutes les adresses de contact liées à chaque pays.

La Communauté française de Belgique procède aux équivalences de diplômes étrangers pour les personnes qui souhaitent entreprendre ou continuer des études, ou encore exercer une profession en Belgique.

Enseignement secondaire : Attention, afin de garantir un séjour scolaire réussi à l’étranger et surtout, un retour au terme duquel la réintégration dans le système scolaire de la Communauté française se fera sans heurt, il est conseillé aux parents ou à l’élève lui-même de prendre auprès des Services d’équivalencesun maximum de renseignements avant son départ. En effet, surtout lorsqu’il s’agit de quitter la Communauté française pour un système d’enseignement de type modulaire (USA, Grande-Bretagne, …), la prise de renseignements préalables sur les cours à suivre, le volume horaire à respecter, voire le type d’établissement à fréquenter peut s’avérer indispensable pour garantir l’octroi de l’équivalence au retour, et donc la régularisation des études suivies à l’étranger par rapport à la Communauté française.

Les procédures de légalisation

La légalisation des diplômes et certificats consiste à authentifier la signature des personnes habilitées par les établissements d’enseignement à signer ces documents.  Le Ministère de la Communauté française authentifie la signature des Directeurs d’établissements.
Ensuite le document doit obtenir l’apostille du Ministère des Affaires étrangères afin de le faire reconnaître par l’Etat belge.

 Légalisation des diplômes et des certificats et adresses de contact

Les procédures d'homologation

La validation du diplôme de l'enseignement secondaire supérieur (CESS) ainsi que l'obtention d'un duplicata de diplôme (extrait de registre) est assurée par la Direction générale de l'Enseignement obligatoire qui vérifiera que les études des élèves ont été accomplies conformément aux prescriptions légales en vigueur en Communauté française.

 

 

 

 

 

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF