Enseignement.be - Document: L’ÉCHEC SCOLAIRE : DE L’INVENTION À LA PRÉVENTION

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 23:45.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 00-00-0000 à 00:00.

Document: L’ÉCHEC SCOLAIRE : DE L’INVENTION À LA PRÉVENTION

 

 

Document n°1706  
(ressource créée le 0000-00-00 00:00:00 et mise à jour le 0000-00-00 00:00:00)

Un texte d'Annick WEIL-BARAIS, sur le site du CNDP. "L’échec scolaire ainsi que les mesures qui l’accompagnent (prévention, remédiation, etc.) n’existent que si la société adhère à un idéal démocratique d’égalité d’accès à l’instruction. Après avoir rappelé les termes du débat concernant l’échec scolaire, on montrera que, lorsque l’on axe l’analyse sur la fonction essentielle de l’école – la transmission des savoirs –, on débouche sur des mises en question des savoirs enseignés et des modes de transmission. Tout programme de prévention des difficultés que les enfants sont susceptibles de rencontrer à l’école s’appuie sur une conception du développement de l’enfant et du rôle que jouent les éducateurs dans la construction de la personne. C’est ce que nous montrerons en présentant deux programmes nord-américains basés sur des modèles assez différents..."

 L’ÉCHEC SCOLAIRE : DE L’INVENTION À LA PRÉVENTION