Enseignement.be - Document: Comment l’ordinateur peut-il devenir un outil de compensation efficace de la dysgraphie pour la scolarité ? - Guillermin Anne-Laure, Leveque-Dupin Sophie

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 23:45.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 00-00-0000 à 00:00.

Document: Comment l’ordinateur peut-il devenir un outil de compensation efficace de la dysgraphie pour la scolarité ? - Guillermin Anne-Laure, Leveque-Dupin Sophie

 

 

Document n°12930  
(ressource créée le 2016-04-27 15:28:53 et mise à jour le 2016-06-23 15:27:28)

Lorsque la dysgraphie de l’enfant est telle qu’elle entrave le bon déroulement de sa scolarité, il est tout à fait légitime de proposer l’ordinateur comme outil de compensation. Néanmoins, son utilisation nécessite un apprentissage et une réorganisation pratique et matérielle qui peuvent s’avérer complexes. Or, il est indispensable que cet outil ne mette pas l’enfant en situation de surhandicap. Après s’être assuré de la motivation de l’enfant et de la coopération des différents partenaires, l’ergothérapeute va donc configurer l’ordinateur pour qu’il corresponde aux besoins de l’élève en situation scolaire. Parallèlement, il accompagnera l’enfant dans l’apprentissage de la frappe au clavier puis il lui proposera des mises en situation pratiques au travers d’exercices scolaires afin d’automatiser cet apprentissage.

 Comment l’ordinateur peut-il devenir un outil de compensation efficace de la dysgraphie pour la scolarité ? - Guillermin Anne-Laure, Leveque-Dupin Sophie