banner du site

Menu Enseignement.be

 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

L'inclusion scolaire

 

"Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être, et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être." Goethe

Définition

En Fédération Wallonie-Bruxelles, l'inclusion scolaire vise à permettre à un élève à besoins spécifiques de poursuivre sa scolarité dans un enseignement ordinaire moyennant la mise en place d'aménagements raisonnables d'ordre matériel, pédagogiques et/ou organisationnel.

L'inclusion scolaire peut se définir comme étant le processus mis en place par le milieu scolaire ordinaire afin d'accueillir un enfant présentant des difficultés. Il consiste en une démarche d'accueil adapté aux difficultés de l'élève et non à la création d'un milieu scolaire qui lui est spécifique.

Selon la Commission Européenne : "l'éducation inclusive est un fondement important pour la garantie du respect de l'égalité des chances pour les personnes à besoins particuliers dans tous les aspects de leur vie."

Dans d'autres pays, la notion d'inclusion scolaire ne recouvre pas exactement les mêmes réalités. Cependant, il s'agit d'une réflexion commune, à visée pédagogique et sociétale, qui va permettre de rendre le milieu scolaire et ses acteurs conscients qu'un ensemble de mesures doivent être mises en place pour que chaque élève puisse trouver sa place dans l'école. Une pédagogie inclusive se traduit par exemple par une approche mettant en avant le soutien des élèves présentant des difficultés. C'est l’aménagement du fonctionnement pédagogique pour permettre les apprentissages de tous.

L'inclusion vise les élèves ayant des besoins spécifiques : ceux qui présentent un handicap et ceux qui présentent des troubles d'apprentissage. Pour rappel, ce dossier aborde uniquement les troubles d'apprentissage.

Mettre en place l'inclusion

Plus qu'un autre, l'inclusion est un projet à mener avec l'ensemble des acteurs de l'éducation. La direction doit porter ce projet et faire en sorte que les différents membres de l'équipe investis dans cette démarche puissent trouver soutien et encouragement. 

Certaines mesures contribuent au succès de l'inclusion et  peuvent profiter à tous les élèves :

  • l'adaptation et l'utilisation de la pédagogie différenciée ;
  • la collaboration et la concertation entre les membres de l’équipe éducative ;
  • la collaboration entre les membres de l’équipe éducative et le CPMS ;
  • la collaboration entre les membres de l’équipe éducative et les parents ;
  • la collaboration entre les membres de l’équipe éducative et d’autres partenaires ;
  • la mise en place d’un PIA ;
  • la formation initiale et continue des enseignants ;
  • l'apprentissage entre pairs ;
  • le regroupement hétérogène ;
  • ...

Fiches-outils sur les aménagements raisonnables : Mieux cheminer au sein des besoins spécifiques d’apprentissage

12 fiches outils sur les aménagements raisonnables concernent les troubles suivants : bégaiement, daltonisme, dyscalculie, dysgraphie, dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyspraxie, Haut Potentiel Intellectuel (HPI), syndrome d’Asperger, syndrome dysexécutif, trouble de l’attention avec/sans hyperactivité (TDA/H).

Après des conseils d’utilisation pour un usage optimal des documents, une brève présentation des différents besoins spécifiques d’apprentissage renvoie vers les fiches outils spécifiques pour plus de précisions. Suivent les caractéristiques communes à tous les besoins spécifiques d’apprentissage ainsi qu’un ensemble de recommandations de base valables pour tous les be¬soins spécifiques d’apprentissage (généralement valables pour tous les élèves de la classe).

Les fiches outils spécifiques suggèrent également un ensemble de propositions plus précises visant l’aide à apporter aux élèves aux besoins spécifiques. Ceux-ci sont liés à un trouble d’apprentissage (les «dys»), à un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité et/ou impulsivité (TDA/H), à un haut potentiel intellectuel, à un syndrome dysexécutif ou à un syndrome d’Asperger.

Le bégaiement et le daltonisme font également partie des fiches outils. Bien que non considérés comme troubles d’apprentissage, ils engendrent cependant des besoins spécifiques et la né¬cessité de certains aménagements.

Chaque besoin spécifique d’apprentissage est présenté de manière distincte pour plus de clarté, mais il est évident qu’un besoin est rarement isolé.

Dans ce fichier, tous les besoins spécifiques d’apprentissage y sont regroupés et il est normal d’y trouver des similitudes et des répétitions. Les outils ont été rédigés par profil sachant que tous les lecteurs n’auraient pas l’occasion de se les approprier en une seule fois et que la lecture par chapitre serait probablement privilégiée.

Chaque fiche outil spécifique comprend une présentation du besoin spécifique d’apprentissage concerné ainsi que les profils associés éventuels.

Une grille d’alerte a également été rédigée pour chaque profil permettant de répondre aux ques-tionnements du personnel encadrant en ce qui concerne un élève présentant des particularités d’apprentissage.

Viennent ensuite des recommandations générales relatives à l’attitude à privilégier en classe, en ce qui concerne les notes de cours, les évaluations, les devoirs et même une note sur les sanc¬tions. Pour la majorité des « dys », des recommandations par matière sont également apportées.

Un point aborde l’orientation des parents ou du représentant légal en cas de suspicion, et chaque fiche outil se termine par une liste d’ouvrages et de sites Internet pour des informations encore plus complètes.

Les informations et propositions présentées dans les différents documents n’ont pas la préten¬tion d’être exhaustives.

Chaque direction, chaque enseignant, chaque éducateur, chaque personne faisant partie du per-sonnel encadrant pourra se référer à ces outils, l’ajuster, l’aménager selon son expérience et son vécu afin de les peaufiner et de les développer tout en sachant que bon nombre des propo¬sitions mentionnées font certainement déjà partie des pratiques didactiques et pédagogiques appliquées.

Les fiches outils ne possèdent pas non plus de caractère obligatoire pour toutes les recomman-dations et projets d’aménagement. Chaque école, chaque personne y puisera le raisonnable¬ment applicable dans sa classe afin de faciliter la vie des apprenants et celle des enseignants.

Il est fortement conseillé de se faire aider par les parents et par les thérapeutes, car ce sont généralement ces personnes-là qui pourront aider au mieux à cibler les aménagements les moins couteux (en temps, énergie, ressources matérielles et financières) et les plus efficaces.

Et n’oubliez pas que tout ce que vous mettrez en place pour l’un pourra éventuellement servir à d’autres élèves.

 (document compressé, ressource 14747) Télécharger les fiches-outils sur les aménagements raisonnables : Mieux cheminer au sein des besoins spécifiques d’apprentissage

Typologie des aménagements raisonnables

Une série de 20 fiches reprenant une typologie des aménagements raisonnables a été réalisée. Elle permet de déterminer si l’aménagement demandé relève d’un caractère obligatoire ou conseillé. Ces 20 fiches servent à outiller l’Administration de l’enseignement obligatoire ainsi que la Commission de l'Enseignement obligatoire inclusif qui sont chargées, pour l’une de la conciliation entre les parents et les écoles en cas de litige ; et pour l’autre du traitement du recours.

Comme prévu dans le décret du 7 décembre 2017, le caractère raisonnable de l'aménagement sera évalué, entre autres, à la lumière de l'impact financier et organisationnel, de l'impact de cet aménagement en particulier en matière d'encadrement, de la fréquence et de la durée de l’aménagement et de l’impact sur la qualité de vie des élèves. L’absence d’alternatives sera également étudiée. Ces critères sont repris dans les 20 fiches de référence.

 (document compressé, ressource 14744) Télécharger les fiches « typologie des aménagements raisonnables »

Quelques ressources théoriques

CTREQ - De l’intégration à l’inclusion scolaire des élèves en difficulté d’adaptation et d’apprentissage

INSHEA - Intégration ou inclusion ?

Prisme - Intégration et inclusion à l'école

UFAPEC - cyberlettre - Des aménagements pédagogiques au quotidien en classe et pendant les examens pour les élèves qui ont des troubles de l'apprentissage

Umons - Pratique de politique et d'organisation scolaire - Comment arriver à une inclusion réussie ? ...

Le "Pass Inclusion"

Cette initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été mise en place afin de faciliter le dialogue entre les différents professionnels en charge d'un élève à besoins spécifiques. Le Pass Inclusion se veut vecteur d'inclusion :

  • Au niveau de l'enseignement, pour permettre aux apprenants ayant des besoins spécifiques de disposer d'aménagements adaptés à leurs besoins.
  • Au niveau sociétal, pour permettre aux jeunes ayant des besoins spécifiques de mieux s'intégrer dans toutes les activités culturelles, sportives, sociales de la vie.

Au niveau de l'enseignement, pour les élèves à besoins spécifiques, les aménagements pédagogiques à activer sont le fruit de discussions et d'accords entre l'élève, ses parents, l'équipe pédagogique, le centre PMS et les autres professionnels qui accompagnent l'élève.

Bien que primordiales, ces interactions sont parfois difficiles à mettre en oeuvre. Le Pass Inclusion permet de rendre les informations plus accessibles et de favoriser le dialogue entre toutes les personnes concernées. 

Le Pass Inclusion peut être activé par l'élève lui-même ou ses parents, mais aussi par l'équipe éducative. Dans tous les cas, c'est le centre PMS qui devra jouer le rôle central de relais d'informations.

Pass Inclusion - Le droit des élèves à besoins spécifiques d'être accompagnés collégialement

 

 

 

 

 

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo les FAQ CEB CE1D CESS
logo fiches fiscale et syndicales
logo dossier tice osons la collaboration
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo decolage
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
logo Educatube
logo Carteprof.be