Homepage

Menu Enseignement.be

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Les troubles dys

Définition 

On regroupe sous troubles "dys” les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qui leur sont associés.

Les troubles cognitifs spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale, et peuvent provoquer un déséquilibre psycho-affectif. Il est donc très important de les repérer et de les diagnostiquer au plus tôt. 

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces: le langage, le geste…D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires ; comme le langage écrit, le calcul. 

On peut distinguer :

  • les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit : "Dyslexie et dysorthographie" ;
  • les troubles spécifiques du développement du langage oral : "Dysphasie" ;
  • les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales : "Dyspraxie et dysgraphie" ;
  • les troubles spécifiques des activités numériques : "Dyscalculie".

Comment détecter les signes potentiels des troubles d'apprentissage ?

Dans la brochure  (document Adobe Acrobat, ressource 7723) Enseigner aux élèves avec troubles d'apprentissage - 2012, la Fédération Wallonie-Bruxelles préconise un dépistage précoce en cas d'indices inquiétants afin d’en prévenir les conséquences. Même si ces indices ne sont révélateurs que de difficultés temporaires d’apprentissage et non de troubles avérés, les repérer permettra dans tous les cas d’y remédier au mieux.

Voici quelques exemples de signes alertants :

À l’école maternelle et en début de 1re primaire, l'élève éprouve des difficultés à difficultés à :

  • exécuter des mouvements précis et les coordonner (boutonner un vêtement, faire ses lacets, mettre ses chaussures, etc.) ;
  • se situer dans le temps : avant/après, hier/demain, ce matin/cet après-midi sont des termes sans valeur stable pour eux ;
  • suivre un rythme et le reproduire ;
  • acquérir les notions de droite et de gauche ;
  • parler autrement qu’en style télégraphique et par onomatopées ;
  • exprimer les sons qui forment les mots dans le bon ordre ;
  • ...
L'élève peut aussi :
  • exprimer le désir de faire mieux sans y arriver ;
  • présenter une anxiété visible devant les tâches à accomplir.

À l'issue de la première année primaire, des signes plus spécifiques sont discernables comme les confusions de lettres ou de sons, l'omission de certaines syllabes, ou encore, les difficultés à effectuer des opérations mathématiques.

Qui alerter ?

Si l’enseignant a un rôle fondamental de repérage et d’alerte en cas de signes qui suggèrent un trouble "dys", il ne lui appartient pas de faire un diagnostic. En effet, la différence entre retard d'apprentissage et trouble d'apprentissage est difficile à diagnostiquer. 

Le rôle de l'enseignant est donc d’informer et d’envoyer l’élève et ses parents (par l’intermédiaire de la direction) vers le Centre PMS qui les orientera si nécessaire vers des spécialistes qui cibleront précisément le trouble rencontré.

Quelles sont les difficultés que les élèves "dys" peuvent rencontrer pendant le cours ou au moment des examens ?

La liste ci-dessous n'est pas exhaustive. Elle a été réalisée par Xavière Remacle, coach et formatrice.

Notons que les élèves "dys" ne cumulent pas toutes ces difficultés, elles varient d'un individu à l'autre.

 Au cours, l'élève... À l'examen, l'élève...

N'entend pas bien avec un bruit de fond

Formule des réponses incomplètes car écrire lui coûte

Ne voit pas tous les détails au tableau

A une mauvaise grammaire et orthographe

N'écrit pas assez vite pour prendre note

A une écriture illisible

Ne peut pas écouter et prendre note en même temps 

Oublie des détails et des consignes à cause d'une mauvaise mémoire de travail

N'écrit pas lisiblement donc ne peut se relire

Éprouve des difficultés à traduire sa pensée en mots et formule des réponses laconiques

Ne comprend pas toutes les consignes verbales (besoin d'images)

Éprouve des difficultés à restituer mot à mot des définitions

Ne peut recopier fidèlement (oublie de mots, saut de ligne)

Manque de structuration dans son texte

Ne vocalise pas ce qu'il lit, ne fait pas le lien phonème graphème

Prend trop de temps pour lire les documents, se perd dans le recto-verso, ne trouve pas les informations dans un long texte

Ne lit pas avec précision, trouve difficilement des détails dans un long texte 

Prend trop de temps pour écrire

Lit lentement

N'est pas résistant à la fatigue nerveuse, il connait mais il a tout oublié

Ne s'y retrouve pas dans les recto-verso

A une mauvaise gestion du temps et du stress

Ne range pas bien ses documents

Est perturbé par les distracteurs

 

Quelques ressources pour enseigner aux élèves présentant des troubles d'apprentissage 

Enseigner aux élèves avec troubles d'apprentissage - 2012

Pass Inclusion - Le droit des élèves à besoins spécifiques d'être accompagnés collégialement

Eduscol - Scolariser les enfants présentant des troubles des apprentissages

L’importance du dépistage précoce des élèves à risque de développer des difficultés d’apprentissage de la lecture et de l’orthographe

Troubles des apprentissages : les troubles "dys"

Un site de ressources pour les enseignants et les parents d’enfants « dys »

Dysmoi

L'école pour tous

Guide de survie du professeur confronté à des élèves dys

Guide de survie pour l'élève dys au lycée

RECIT en adaptation scolaire :

Tête à modeler (question de pédagogie)

ANAE, publication consacrée aux troubles du développement et des apprentissages de l’enfant.

Éducation prioritaire

Élèves "Dys", TDA/H, HP... : au-delà des discours, quels outils pour les enseignants et les professionnels de la santé ?

Handicap, déficience - accompagner l'annonce d'un diagnostique

L'enfant en difficulté d'apprentissage

Les troubles DYS - C'est pas sorcier

 

 

 

 

???