Enseignement.be - Magazine PROF n°43

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°43

 


Dossier Rentrée 2019

La sélection des directeurs
revue et corrigée

Article publié le 02 / 09 / 2019.

Le nouveau décret relatif aux directions professionnalise le recrutement des candidats et s’inscrit dans les principes du Pacte pour un Enseignement d’excellence. Il tient compte aussi de la pénurie de candidats.

Le Pacte pour un Enseignement d’excellence accroit les responsabilités des directeurs (-trices). Le nouveau cadre de gouvernance, la conception et la mise en œuvre des plans de pilotage, la coordination et l’évaluation (formative) des équipes pédagogiques exigent de nouvelles compétences, des qualités relationnelles, un leadership notamment pédagogique, la capacité de fédérer et de piloter des équipes.

Le Pacte insiste sur la capacité de leadership des directions, dont les procédures et conditions de recrutement ont été revues.
Le Pacte insiste sur la capacité de leadership des directions, dont les procédures et conditions de recrutement ont été revues.
© PROF/FWB

Un processus égalitaire

Depuis le 14 mars 2019, ce processus s’accompagne d’un décret Directions, applicable dès cette rentrée de septembre. Il concerne le maternel, l’obligatoire, mais aussi la promotion sociale et l’artistique à horaire réduit : on constate aujourd’hui que, pour l’essentiel, le métier est identique quel que soit le niveau ou le type d’enseignement.

Le décret aligne, pour les trois statuts (WBE, officiel subventionné et libre subventionné), les procédures et conditions de recrutement et de nomination. Dans la même logique, sont aussi concernés les autres cadres de l’école tels que les chefs de travaux d’atelier, les administrateurs et les fonctions de sélection (directeurs adjoints, chefs d’atelier, secrétaires de direction, économes...) (1)

Exit les désignations fondées uniquement sur l’ancienneté et sur le nombre des candidatures ou le système de paliers. Les candidats directeurs (-trices) auront au moins un titre de bachelier (-ère), un titre pédagogique et une ancienneté de trois ans dans l’enseignement. Cette dernière condition tombe en cas de premier appel à candidatures infructueux. Un deuxième appel à candidatures est alors lancé.

Ce texte s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation du pouvoir organisateur WBE. Les PO choisissent leurs directeurs(-trices) librement, sur la base d’un profil de fonction. Ce dernier reprend un canevas commun, les pouvoirs organisateurs y ajoutant des critères liés aux caractéristiques propres de l’école concernée. Dans ce cadre, les appels à candidatures ne seront plus globaux (comme pour WBE), mais spécifiques à chaque établissement.

Professionnaliser la sélection

Le décret professionnalise le processus de sélection. Les candidatures seront examinées par une Commission de sélection. Le pouvoir organisateur la constitue librement. Mais, pour la sélection d’un directeur(-trices), elle doit comprendre un membre extérieur au pouvoir organisateur, expérimenté en ressources humaines et en sélection de personnel.

La formation initiale passe de 120 à 180 heures, dont 30 heures de « formation / accompagnement » à l’intégration, gérées par les conseillers pédagogiques réseau. On encourage les candidats directeurs (-trices) à suivre (et à réussir) certains des modules de formation avant leur entrée en fonction. Mais ce n’est pas obligatoire, pour faire face à la pénurie de candidats. Ils devront les terminer en cours de stage, qui passe de deux à trois ans et s’accompagne d’une évaluation annuelle.

De plus, ce décret organise la mobilité inter-réseaux et inter-niveaux. L’accès aux fonctions de directeur (-trices) peut s’ouvrir aux personnels de tous les réseaux et de tous les niveaux répondant aux conditions de l’appel. Il favorise aussi la mobilité des directeurs (-trices) définitifs(-ves).

Patrick DELMÉE

(1) https://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_02.php?ncda=46328&referant=l01
Voir aussi http://www.enseignement.be (> carrière > directeur ou > autres métiers) : décret, circulaires, liens vers les offres d’emploi de chaque réseau.
http://www.enseignement.be/index.php?page=28177&navi=4570
http://www.enseignement.be/index.php?page=0&navi=1013
Lire aussi les circulaires 7192, 7193 pour les fonctions de sélection et les chefs d’atelier dans l’enseignement subventionné (WBE ne sera concerné qu’à la rentrée 2020) (http://www.enseignement.be/circulaires).